Nos impôts à VILLERUPT

Le ton monte… , les impôts aussi !!!

BUDGET 2009   (30 MARS 2009 )     

Le budget, acte essentiel de la commune, est certes un exercice annuel qu’il convient d’analyser  pour y trouver dans la durée, les moyens d’une politique adaptée aux besoins de la ville. Toute politique de gestion municipale trouve sa traduction dans le budget et reflète les projets et les choix de l’équipe municipale.

  

Dans un contexte économique et budgétaire difficile, dans une ville où la pression fiscale est déjà largement supérieure à la moyenne des villes de la même strate, l’augmentation des impôts qui impacte directement sur les ménages ne doit pas être la seule variable d’ajustement de nos dépenses. Trop d’impôt tue l’impôt et conduit à des solutions de facilité. Dans le domaine de la fiscalité nous concourions dans le peloton de tête, est-ce le podium que nous recherchons aujourd’hui ?

  

Vous vous retranchez derrière les recommandations de l’audit qui vous sert d’alibi, mais c’est vous et votre équipe qui avez la charge de la gestion de la commune. Et au passage, les services du Trésor Public n’auraient-ils pas pu nous brosser un état des lieux des finances de la ville à coût 0 et permettre ainsi une économie de plus de 13 000€ ?         Après une hausse importante de la fiscalité intervenue en 2007 et contre laquelle vous vous étiez insurgé, vous vous permettez de proposer une nouvelle augmentation des impôts, demandant ainsi un gros effort aux Villeruptiens.  Ces 2 hausses représentent une majoration de 16% en 2 ans.

 Contrairement aux intentions de votre DOB, on constate que les économies promises ne sont pas actées dans votre budget, ainsi que les grandes décisions de fond : nous voulons parler entre autres des bâtiments communaux à optimiser : prenons le seul exemple des 2 bibliothèques qui peuvent être regroupées générant ainsi des économies de fonctionnement. Nous avions proposé un mode de gestion différent de la restauration scolaire avec une livraison des repas, où en est la réflexion ? Il est urgent de prendre des décisions concernant la piscine : construire un bassin d’eau ludique intercommunal ou bien investir dans notre piscine afin de la rendre plus attractive  et augmenter ainsi son taux de fréquentation, cela seraient des solutions à envisager. Le bâtiment communal surdimensionné, énergivore ne pourrait-il héberger les locaux de la CCPHVA et les services municipaux plutôt que de construire un bâtiment neuf qui est pressenti sur le site de Micheville, et qui coûtera encore cher à la collectivité : ce serait là une vraie optimisation des lieux, une proposition à faire au bureau de la  CCPHVA .A moins que l’on espère classer l’hôtel de ville au titre des monuments historiques.

        Attardons nous maintenant sur  les charges à caractère général qui progressent  de 12,60% au regard des dépenses réelles de 2008, alors que l’audit préconisait 2%. En restant dans la simple maîtrise des coûts, une économie de 170 000€ aurait pu être dégagée sur le budget soit sensiblement l’effort fiscal demandé aux Villeruptiens. (Pour mémoire la hausse des impôts génèrera environ 200 000€ de recettes)

 Ex : C/606  Eau et énergie + 5 et 7%  C/6262 Téléphone + 8% soit + 4600€  :( Total : 62 600€)

             

C/6237 Publications + 9000 € soit + 56%

C/6232 Fêtes et cérémonies + 3 971€ soit + 14,3%              C/611 Contrats de prestations de service + 29 000€ soit + 46,3%

   C/6132 nouvelle ligne : locations immobilières + 16 000€               C/617  Frais d’études et de recherches + 22 683€ soit + 124%

Par contre les fournitures scolaires en baisse de 5 824€: est-ce bien judicieux ?

Concernant les  charges de personnel qui représentent 56% de notre budget de fonctionnement elles augmentent de 2,5%. Quelle est votre vision à long terme de l’évolution de ce poste ? En avez-vous seulement une vision puisque vous déléguez à l’ARACT une réorganisation qui relève pour nous de la compétence du maire et du service des ressources humaines.  Ne serait-il pas raisonnable de le réduire en ne remplaçant pas systématiquement les départs en retraite et en utilisant le redéploiement interne. Les agents communaux sont formés et capables j’en suis sure de relever ce défi en gardant de bonnes conditions de travail et un service public de qualité.

 Les recettes de fonctionnement augmentent quant à elles de 1,12% avec une hausse des contributions directes de 8,32% ainsi qu’une augmentation de nombreux services, j’en veux pour preuve la hausse de 3,5% des entrées de la  piscine, des tarifs gérés par les services de l’ état civil,  des photocopies … Alors que l’ on demande aux Villeruptiens  de mettre la main au porte-monnaie, on attendait un effort réel et significatif sur la baisse des dépenses de fonctionnement. Et ne nous dites pas que ce n’est pas possible, puisque plusieurs villes du Pays Haut ont su présenter un budget avec une diminution des charges à caractère général, voire des charges de personnel.

  

        Concernant le poste investissement, on note une diminution (de 467 526€) de la section d’investissement de primitif à primitif, les subventions d’investissement baissent et le recours à l’emprunt reste élevé, ce n’est pas un gage pour l’avenir…

Lorsque vous étiez dans l’opposition M. Casoni on pouvait lire sur objectif votre indignation face aux nombreuses études de l’équipe majoritaire, or le poste de frais d’études en investissement passe de 43 000€ à 107 000€ soit une augmentation de 150% ; l’annulation de certains projets engendre des pertes de trésorerie (Dojo), dans ce domaine vous avez fait mieux. S’il y avait eu une réelle politique d’investissement de la ville vous auriez fait appel au nouveau dispositif des fonds de concours de la TVA comme de nombreuses collectivités l’on fait.

  Pour conclure, ce BP 2009 n’est qu’une reconduction des dépenses antérieures majorées d’une hausse excessive qui fausse la situation, et qui sert de base à une hausse de la fiscalité au risque de mettre en péril l’aspect sincère et véritable du budget .   

Commentaires

1 2
  1. Justine dit :

    A Galamian et Laure:
    Effectivement , il avait demandé 2000 euros pour lui et 1500 euros pour sa suppléante.
    Finalement, lui percevra 1500 euros et elle 1000 euros par mois , bien payé pour quelques heures de présence!!
    Voté par les membres du conseil d’administration de la Semiv , à savoir une majorité d’élus communistes et quelques actionnaires privés.
    Et le remboursement de M.Casoni dans l’affaire Carow vous l’avez oublié ? moi pas.

  2. laure dit :

    une vrai « mafia », c’en est ecoeurant, à vomir

  3. galamian dit :

    je viens d’apprendre que monsieur casinelli PCF premier adjoint au maire viens de s’octroyer un salaire de 1500 euros en plus des ses indemnites diverses(pour la semiv je crois) j’aimerais en savoir plus car c’est proprement scandaleux(il avait demandé 2000 euros de salaire)
    bien bien//ces gens nous prennent vraiment pour des cons

  4. C . Mathieu dit :

    A Alain:

    Effectivement il est déjà impossible de joindre, par téléphone, M. le Maire ou sa secrétaire,et ce plusieurs jours dans la semaine .

  5. Alain dit :

    Chacun bout à des degrés différents :

    Nous avons payé , en 2010 , vous et moi avec le produit de nos impôts , un bureau d’études qui devait analyser, observer et réorganiser les services de la mairie : Coût 8000 euros.
    Quelqu’un a t-il constaté une éventuelle amélioration ? moi je trouve que c’est de pire en pire.

  6. Gérard dit :

    A Laure
    Une taxe d’enlèvement des ordures ménagères accompagne toujours une imposition de foncier bâti , c’est comme ça depuis toujours ….
    Par contre si vous vous présentez au services techniques, en face de la mairie, munie de votre avis de taxe foncière je pense que vous pouvez exiger une remise de sacs poubelles ,c’est votre droit le plus strict, on ne pourra pas vous les refuser.

1 2

Répondre à laure Annuler la réponse.

L'Atelier Radical |
Saisir le Présent, Construi... |
Parti Ouvrier Indépendant :... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | meimou
| Élite Algérienne Libre (E. ...
| va95