Le grand projet d’écocité transfrontalière

Moins de trois mois après l’annonce officielle par le Président Sarkozy de faire du projet Belval une Opération d’Intérêt National (OIN), le ministre de l’Espace rural et de  l’Aménagement du territoire, Michel Mercier était là le 7 janvier 2010 avec son homologue Luxembourgeois  Jean-Marie Halsdorf, ministre de l’Intérieur et de la Grande région, pour lancer le projet d’écocité transfrontalière . Une déclaration commune concernant la création du Groupement Européen de Coopération  Territoriale (GECT) a été signée.

En novembre 2009, André Parthenay, Président de la communauté de communes Pays Haut Val d’Alzette, avec l’équipe d’élus avaient décroché le label écocité pour une nouvelle   construction d’éco-agglomération sur le site de Micheville.

De bonnes nouvelles pour l’aménagement de notre territoire tourné vers le développement durable, un travail qui mise sur l’avenir où de nombreux partenaires vont se retrouver pour suivre le dossier.

De la volonté  pour faire décoller la future agglomération transfrontalière qui doit comptabiliser 120 000 habitants.

Quels sont vos sentiments sur ce futur projet 

Commentaires

  1. laure dit :

    A anonyme,

    En effet, vous avez mis l’accent sur un des problèmes de la communication à Villerupt, notre super maire a une façon d’édulcorer l’information et de lui donner une couleur plus locale, j’en ai pour preuve certains compte-rendu de réunions qui sont remaniés par ses comparses et assaisonnés à la sauce « Casoni », certains faits sur lesquels on évite de communiquer, les avis des Villeruptiens remaniés pour plaire à l’équipe dirigeante et surtout ne pas contrarier leurs intêrets propres. Voila l’équipe exemplaire qui nous mème droit dans le mur!.

  2. Julie dit :

    A Thil va se construire une maison bio. Villerupt compte en construire une dans combien de temps ? Villerupt a toujours un train de retard, quoiqu’on en pense ! Il faut arrêter de vivre à l’âge de pierre et évoluer, aller de l’avant ! A Villerupt, on vit dans l’immobilisme malgré ce que M. le Maire veut nous faire croire ! L’âge de pierre est révolu ! Nous devons entrer dans le XXIème siècle ! Enfin !!!

    • Anonyme dit :

      A Julie :
      M. le Maire et son équipe communiquent beaucoup ! Ils sont en photo dans le journal presque tous les jours ! Surtout M. le Maire ! La question est de savoir quelles informations émanant de la mairie sont exactes et vérifiables ! Moi aussi, je peux dire que je vais faire construire un Leclerc à Cantebonne mais personne ne me croira car je ne suis qu’un pauvre Villeruptien ! Alors, sous prétexte que les informations viennent de la mairie, les Villeruptiens avalent toutes les couleuvres que la mairie nous apporte. Qui a déjà vérifié la véracité des informations délivrées par l’équipe majoritaire en place ? Personne… L’entrée dans le XXIème siècle, M. le Maire en parle beaucoup ! Mais que fait-il concrètement pour cela ?

  3. Pierre dit :

    On ne peut qu’être satisfait de ce grand projet transfrontalier.
    Reste à espérer que nos élus locaux y travaillent et se posent les bonnes questions :
    - l’occupation de l’espace sur Micheville
    - quels types d’activité pour quel développement économique ?
    -sans oublier le côté « nature  » , l’Alzette et l’amènagement des berges .

  4. jeanne dit :

    Bon,dans le journal de vendredi 22 janvier,on lit «le préfigurateur à
    l’écoute des élus »
    ensuite « Pascal Gauthier, nommé préfigurateur de l’OIN a sondé les élus du pays-Haut-Val d’Alzette ».
    Ça va, on y croit, le programme se met en place. Il y a discussion.
    C’est bien, l’avenir de notre territoire se dessine après tant d’années de friches industrielles.
    Nous sommes au XXIème siècle, on entend le mot « Avenir » et non plus de longs sanglots sur le passé.

  5. Mario dit :

    Aujourd’hui dans le républicain Lorrain je lis l’article « frontières Express »
    Jean-Claude Junker, 1er ministre Luxembourgeois, rencontre Laurent Hénart et Anne Grommerch (candidats aux régionales).
    Enfin des élus Lorrains passent la frontière pour discuter de nous frontaliers.
    Puisque nous y travaillons massivement il est grand temps que des élus s’occupent de nous et de l’avenir de notre région.
    Au fait pourquoi le président de région socialiste n’a jamais eu l’idée d’aller au Luxembourg? Il n’avait pas le temps? Ou ça ne l’intéressait pas ?
    En tout cas M.Junker pense à plus que le projet Belval, il voit Grande Région. Tans mieux pour nous si
    Laurent Hénart pense aussi Grande Région.

Laisser un commentaire

L'Atelier Radical |
Saisir le Présent, Construi... |
Parti Ouvrier Indépendant :... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | meimou
| Élite Algérienne Libre (E. ...
| va95