MOSAIQUE 5

En ce début d’année 2010, notre groupe souhaite vous présenter tous ses vœux de santé, de bonheur…mais aussi d’espoir pour notre ville et notre territoire. Les Villeruptiens aspirent à un avenir meilleur après tant d’années d’immobilisme. Il convient de promouvoir une politique lisible, volontariste et d’en finir avec les lamentations et le « c’est la faute de l’état » dont excelle notre majorité. La vérité est que notre commune, communauté de communes, département et région sont sous une  gouvernance socialo- communiste dont on voit aujourd’hui le résultat. Micheville, opération d’intérêt national (OIN) : une chance historique La volonté de relancer la dynamique des friches post- industrielles dans un vaste projet d’éco- agglomération transfrontalière est bien réelle de la part de l’état, afin de  répondre aux enjeux majeurs de notre territoire au regard du projet ambitieux de nos voisins Luxembourgeois. C’est un engagement fort, les premiers rendez- vous ont déjà eu lieu. Bien sûr, il convient d’être réaliste et pragmatique, mais la volonté de se surpasser est nécessaire pour booster le développement de notre bassin de vie, d’autant plus que l’état nous accompagne et en assure la gouvernance en partenariat avec les collectivités locales et nos amis Luxembourgeois. 

Si cette ONI est une vraie chance, encore faut-il que la municipalité anticipe et accompagne avec volontarisme cette mutation. Notre ville doit prendre le pari de l’attractivité à travers des services renforcés, une politique urbaine de qualité, une activité commerciale dynamique et équilibrée, le respect de l’environnement, une ville animée qui véhicule une image positive. Des priorités s’imposent :                                                                        Il est urgent de revitaliser Cantebonne en proposant des commerces répondant aux besoins de la population tant au niveau alimentaire que  non alimentaire et grâce à un projet de dimension adaptée, qui respecte l’équilibre entre le haut et le bas de la ville. Un projet qui aurait toutes les chances d’aboutir. Mais plutôt que de se ranger du côté de la raison, les élus de la majorité s’obstinent et font fi de tous les avis (refus de la CDEC et  CNEC, projet en contradiction avec l’enquête ISERCO, avis défavorable  de la Directive Territoriale  d’Aménagement des bassins houillers Nord lorraine  (22/10/09), des personnes publiques (25/8/09) et du commissaire enquêteur (28/10/09)). Ils  portent la responsabilité d’un dossier mal géré, qui pénalise les habitants, et fait prendre du retard à notre ville. Une maison de santé pluridisciplinaire à Villerupt pour préparer l’avenir. L’offre de médecins (généralistes et spécialistes) ne suffit plus à couvrir les besoins de santé de la population sur notre territoire. La situation ne va pas s’améliorer, il faut anticiper. Les temps changent, les professionnels de santé et notamment les jeunes recherchent une pratique médicale en groupe, la maison de santé pluridisciplinaire est plébiscitée. Il est urgent que la collectivité locale s’implique activement dans ce projet. Si Crusnes, Joeuf, Mercy le bas ont déjà la leur, de nombreux projets sont en cours, quand les Villeruptiens y auront-ils droit ? Il ne suffit pas d’en parler en période électorale….   

Moderniser, regrouper les bâtiments publics et les groupes scolaires.  Nous continuons à défendre la  rationalisation des bâtiments (envisager deux à trois centres scolaires)  avec dans chaque établissement l’organisation de l’accueil périscolaire et  la restauration scolaire. Le temps de l’action est maintenant indispensable……   Défendre au sein de l’intercommunalité un véritable projet de loisir sportif et culturel pouvant intégrer un  centre aquatique ludique et moderne ainsi qu’une grande salle de spectacle permettant de soutenir le Pôle de l’image dans l’organisation du Festival du film italien. Le groupe des conseillers municipaux  GUILLOTIN Véronique responsable du groupe, ANCIAUX Edith, GUILLOTIN Bruno, SARNARI Joseph 

Commentaires

  1. François dit :

    Je voudrais dire ici que les propos tenus par l’équipe socialiste dans la revue mosaïque de mars 2010 sont non seulement déplacés mais erronés.
    En effet c’est bien en conseil municipal qu’il faut intervenir , s’interroger et débattre étant donné qu’en commissions seuls 4 ou 5 élus sont présents et dire à ceux qui ne le sauraient pas , que , de plus, le groupe de droite est exclu du bureau municipal.
    Au lieu de supposer une mauvaise gestion de ses adversaires politiques Mme Witwicki ferait mieux de s’interroger sur sa propre gestion car lors des 2 mandats précédents :
    - le projet Gare Routière était tout prêt d’aboutir (services médicaux et aide à la personne) elle y a renoncé au dernier moment .
    Conséquences : aujourd’hui la gare routière est laide, vide, et inutile.

    - l’amènagement d’une aire d’accueil des gens du voyage , qui à cette époque ne nous coûtait pratiquement rien compte tenu des aides et subventions diverses,ce projet elle l’ a également
    abandonné.
    Conséquences : aujourd’hui ces travaux nous coûteront 1 million d’euros .

    - Quant à son empressement dans le suivi de l’affaire CAROW/CASONI/REYMANN pour obtenir le remboursement des sommes dues à la SEMIV , je vous laisse seuls juges.
    Conséquences : combien d’argent de perdu !!
    Alors Mme Witwicki , vous la spécialiste de la marche arrière , gardez vos remarques désobligeantes et continuez à dormir au conseil municipal .

  2. Michel dit :

    Je viens de prendre connaissance de la revue Mosaïque n° 5 et je suis effaré à la lecture des commentaires des élus du groupe  » pour un développement solidaire et durable. »

    Ils souhaitent que les débats soient constructifs et enrichissants au conseil municipal mais que font-ils pour qu’ils le deviennent ? En pratiquant l’inertie ,la passivité, l’ironie ?
    Ont-ils oublié qu’ils sont un groupe minoritaire d’opposition ?

    Toujours s’attaquer à Mme Guillotin c’est facile quand on n’a rien d’autre à dire, cela dure depuis 2 ans, mais la campagne électorale est terminée,il faudrait peut-être en prendre conscience et agir .

    Ils aiment dire et redire encore que certains projets étaient les leurs, (zone commerciale),mais ça tout le monde le sait.
    Par contre la rue Carnot complètement ratée, voie de circulation trop étroite,temps d’attente à l’arrêt derrière les camions de livraison,et je n’ose imaginer un accident grave ou un incendie qui nécessiterait l’intervention des secours ( pompiers, samu etc). De ça personne n’en parle.
    Et le remboursement à la Semiv , en sa qualité de maire de l’époque elle devrait au moins nous informer de la suite donnée à cette affaire , ce serait je crois la moindre des choses.

    Nos routes sont dans un état lamentable,notre ville est triste,ne se développe pas, les impôts ont augmenté , mais réjouissons-nous avec ce groupe car nous avons 2 arobases et une deuxième fleur alors tout baigne !

Laisser un commentaire

L'Atelier Radical |
Saisir le Présent, Construi... |
Parti Ouvrier Indépendant :... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | meimou
| Élite Algérienne Libre (E. ...
| va95