Historique des réactions du groupe EPA concernant le Leclerc

Tract  mars 2008      campagne électorale des élections  municipales

Octobre – novembre 2008                    Mosaïque  n°1   revue municipale

Projet « LECLERC» rejeté par la C.N.E.C (Commission nationale d’équipement commercial)

La conclusion de la C.N.E.C est implacable: « Surface de vente trop grande, projet non compatible avec les dispositions de la loi du 27 décembre 1973 », Rappelez-vous les promesses de campagne de M. le Maire: « NOUS PRENONS L’ ENGAGEMENT DE REUSSIR». Une promesse NON TENUE! Une INCAPACITE à présenter un nouveau projet susceptible d’aboutir. Quel dossier M. Le Maire a-t-il défendu à Paris le 21 Juillet 2008 ? Le même dossier qui a subi par deux fois un rejet de la C.N.E.C ? Nous nous interrogeons et attendons des réponses.

RL du mercredi 04 Février 2009     suite au Conseil Municipal du 2 février 2009

Le groupe Ensemble pour agir représentée par Véronique Guillotin a réagi tout de go, « nous sommes conscients de l’importance du développement des services sur le haut de la ville, mais nous souhaiterions alerter sur les conséquences de l’implantation de cette zone sur un site décentralisé. Notre groupe a été mis devant le fait accompli, une fois de plus il n’y a pas eu de concertation sur ce projet. » L’occasion pour Christiane Witwicki d’apprécier que la majorité se soit « ralliée à ce projet. Mais n’oublions pas pour autant le centre ville ! »

RL du 29 Novembre 2009        suite au recours du préfet

Manque de cohérence

Véronique Guillotin du groupe Ensemble pour agir estime que « nous n’avons pas à nous positionner sur la décision de la préfecture. Il faut lui laisser cette liberté de recours. […] Ne connaissant pas exactement quelles sont ses motivations, je peux simplement dire qu’il faut en prendre acte, les analyser et surtout ne pas les occulter pour foncer tête baissée dans ce projet. » Revenant sur l’avis défavorable émis par le commissaire-enquêteur au sujet de la révision du Plan d’occupation des sols, Véronique Guillotin pense que cela n’est pas anodin. « Cela veut bien dire que le projet n’est pas clair, pour nous il s’agit plutôt d’un projet d’agglomération. Et il manque une cohérence territoriale. »

L’élue de l’opposition ajoute : « l’opération d’intérêt national est une chance, il faut nous concentrer là-dessus et surtout ne pas faire l’amalgame entre un projet intercommunal et le commerce de proximité. Il faudrait déjà se pencher sur le manque de services dans la ville. »

RL du 09 Décembre 2009                         suite au Conseil Municipal  du 7 décembre 2009

L’opposition, par la voixde Joseph Sarnari, a profité de l’occasion pour égratigner le dossier. « Où est la notion d’équilibre là-dedans, au regard de l’implantation à Aumetz et de ce qui existe à Audun-le-Tiche ? Ces deux communes sont contre l’implantation du Leclerc. Ne faudrait-il pas plutôt privilégier le commerce de proximité sur cette zone ? Et faut-il s’obstiner quand il y a eu trois recours ? »

Décembre 2009        Mosaïque  N°4  revue municipale

Projet de zone commerciale

Nous sommes persuadés de la nécessité de développer commerces, services et animations sur le haut de la ville, toutefois le projet porté par la SARL VILDIS et CANTEBONNE nous semble surdimensionné au regard de la cohérence territoriale et du risque de désertification du centre-ville et de son attractivité.

RL du 28 Février 2010        suite à l’avis favorable de la CNAC (commission nationale d’aménagement commercial) 

Intérêt électoraliste

Véronique Guillotin et les membres du groupe Ensemble pour agir ont pris acte de la décision de la CNAC. « Je comprends la satisfaction d’une partie de la population, notamment celle habitant à Cantebonne, de voir ce projet en bonne voie d’aboutir. J’ai déjà manifesté à plusieurs reprises la position de mon groupe à ce sujet et je resterai vigilante quant à l’impact de ce projet sur le
développement économique, commercial de notre ville et par voie de conséquence son animation. » L’élue insiste sur « l’équilibre commercial entre le haut et le bas de la ville qui est une priorité. Je regrette avant tout que l’intérêt électoraliste ait pris le pas sur une réflexion qui manque de hauteur dans l’intérêt de notre ville et de notre territoire. »

Mars 2010        Mosaïque   N°5   revue municipale

Si cette OIN est une vraie chance, encore faut-il que la municipalité anticipe et accompagne avec volontarisme cette mutation. Notre ville doit prendre le pari de l’attractivité à travers des services renforcés, une politique urbaine de qualité,

Une activité commerciale dynamique et équilibrée, le respect de l’environnement, une ville animée qui véhicule une image positive projet qui aurait toutes les chances d’aboutir. Mais plutôt que de se ranger du côté de la raison, les élus de la Majorité s’obstinent et font fi de tous les avis (refus de la CDEC et CNEC, projet en contradiction avec l’enquête ISERCO, avis défavorable de la Directive Territoriale d’Aménagement des bassins houillers Nord Lorraine (22/10/09), des personnes publiques (25/8/09) et du commissaire enquêteur (28/10/09)). Ils portent la responsabilité d’un dossier mal géré, qui pénalise les habitants, et fait prendre du retard à notre ville.

Tract 20 décembre 2011

 

2. PROJET « LECLERC» RETARDÉ

 

Aux dernières nouvelles, un recours gagné par la concurrence retarde ce projet. Nous tenons à redire ce que nous avons toujours évoqué en matière de développement commercial:

- Nous devons tout mettre en œuvre pour respecter un équilibre des commerces de proximité et des services entre le centre-ville et le plateau de Cantebonne.

- Nous sommes pour développer à Cantebonne un projet commercial, en superficie adapté à la réalité villeruptienne.

- Nous sommes pour un projet évitant la consommation exagérée d’espaces agricoles, comme le préconisent les directives du grenelle 1 et 2 de l’environnement. Notre ville doit être exemplaire en termes de développement durable, de respect de l’environnement et rester ainsi en cohérence avec le label écocité.

- Dès 2008, nous avons proposé l’urbanisation de la place Joliot Curie  favorisant l’implantation de commerces et de services. Ce projet dynamiserait le coeur de Cantebonne et apporterait une
solution de taille humaine à ses habitants.

Nous sommes très favorables à une reconquête des friches industrielles en zone d’activité commerciale d’envergure intercommunale. Au carrefour d’Esch sur Alzette, de villerupt et d’Audun, à proximité de la future voie de contournement, un site idéal.

 

NOUS PROPOSONS UN PROJET COHÉRENT ET EQUILIBRÉ, QUI REPOND AUX BESOINS DE PROXIMITÉ ET EGALEMENT AUX BESOINS D’UN TERRITOIRE INTERCOMMUNAL. UN PROJET ECO- RESPONSABLE QUI VA BIEN AU DELA DE SEULE IMPLANTATION D’UN HYPERMARCHE. POUR CELA LESTRANSPORTS SONT PRIMORDIAUX ET NOUS DEMANDONS AU MAIRE DE METTRE TOUT EN. OEUVRE POUR BÂTIR UN RÉSEAU DE TRANSPORT EN COMMUN ADAPTÉ A l’ENSEMBLE DE LA POPUATION, JEUNES ET MOINS JEUNES QUI SOUHAITENT ACCÉDER AUX EQUIPEMENTS DU TERRITOIRE.

RL du 20/01/2013

Equilibrer l’offre

« C’est un immense gâchis ! Encore cinq ans de perdus ! , s’exclame Véronique Guillotin du groupe Ensemble pour agir.

Je mesure la déception des gens. Mais à plusieurs reprises, nous avions tiré la sonnette d’alarme, le maire ne nous a pas écoutés. On ne peut pas toujours dire que c’est la faute à pas de chance.

Nous nous sommes replongés dans l’étude Iserco qui disait qu’il fallait diversifier l’offre commerciale et que le haut de la ville avait besoin d’une surface commerciale, mais pas d’une aussi grande. Cette étude n’a pas été prise en compte. Le projet aurait dû être mené sur les friches.

Il y a un grand besoin d’équilibrer l’offre commerciale et s’occuper du haut de la ville qui doit être doté d’un circuit de transport, de commerces, de services. Il n’y a même pas de distribank à Cantebonne, on ne va pas attendre un Leclerc pour ça ! Et puis il y a la place Joliot-Curie à réorganiser. »

Véronique Guillotin va plus loin et estime que la zone commerciale aurait dû être portée « par l’intercommunalité, dont l’une des premières compétences est le développement économique. »

 

Commentaires

  1. Jean pierre dit :

    Je partage tout à fait l’opinion de Benoît.
    J’y rajouterai le comportement odieux du MAIRE et du PRESIDENT de la SEMIV ( c’est du pareil au même) envers certains membres du personnel. Virés, sans raison valable, l’assistante sociale au CCAS,une employée de longue date à la Semiv ,tous les concierges des logécos ,Molière,cité Ambroise Croizat etc.. ,aujourd’hui le Directeur Général des services .
    Belle philosophie pour des gens qui se disent de gauche .

    • laure dit :

      Mais Jean-Pierre, comment voulez offrir, car il s’agit bien d’un cadeau 1500 euros au president de la semiv et 1000 a son adjointe.Il faut choisir alors s’il faut licencier quelques employés ce n’est pas bien grave, c’est la bonne occasion pour ejecter ceux qui deviennent genants, ceux qui ont un peu trop d’opinions contradictoires et puis on pourra argumenter lors d’une prochaine réunion, ou lors d’un prochain repas, en expliquant que même en mairie , on fait des economies, on oubliera sans le vouloir bien sûr de preciser que pendant ce temps là d’autres gonflent leur compte en banque, installe un reseau d’amis soumis, on ne sait jamais cela pourrait servir apres les prochaines elections, au cas où. Des gens de gauche à la mairie, c’est un gag, qui helas fait de moins en moins rire.

  2. Benoit dit :

    A Laure
    Certains ,dont je suis,n’oublieront pas le fiasco du Leclerc,comme ils n’oublieront pas l’affaire Carow/Casoni,la chapelle,la façon de brader le patrimoine communal,la manière autoritaire de gérer seul les affaires de la ville,l’impossibilité de dialogue,le refus du débat,le renoncement et le reniement des promesses de la campagne électorale,le non-respect des élus de l’opposition.
    Silence-cloisonnement-double jeu : il est grand temps que toutes ces combines cessent,car rien ne nous aura été épargné ni l’injustice ni l’esprit de clan.
    Peut-on encore faire le fier quand on a tout camouflé et invoquer la clarté quand on s’est tapi dans l’ombre ?
    Quant aux éoliennes :
    Une éolienne c’est : mille tonnes de béton soit 400 m3 en moyenne, une durée d’exploitation d’environ 15 ans ,des nuisances sonores : bruits audibles et inaudibles les plus sournois car néfastes pour la santé ,des nuisances visuelles (effet stroboscopique),une perturbation des ondes hertziennes (TV)et la dévaluation du prix des habitations voisines particulièrement celles situées à moins de 2 km.

  3. Jean Bernard dit :

    Nos élus, le maire en tête, souffriraient-ils de la maladie d’Alzheimer en plus d’être sourds, aveugles ,incompétents,menteurs et profiteurs?
    RAPPEL:
    En effet , force est de constater que les dossiers déjà instruits par l’équipe précédente n’ont toujours pas vu le jour (Leclerc – Dojo).
    Sur Objectif, en 2006 le Dojo qui était promis depuis de nombreuses années mais toujours inexistant faisait l’objet de remarques de la part d’A.C. portant sur la sécurité,l’hygiène, le respect des sportifs etc….
    Avez-vous oublié vos propos d’alors M.le Maire? Avez-vous , comme promis ,instruit un nouveau dossier plus amélioré ? Quand allons-nous voir le résultat de vos belles paroles ?
    En mars 2008 sur le programme de l’équipe majoritaire venaient en priorité :
    - des offres commerciales à Cantebonne .
    - une maison de santé.
    - des logements sur Cantebonne et sur Aubrives.
    - la redéfinition de la vocation de la place Joliot Curie.
    - un éco quartier sur Aubrives.
    - le Dojo : je vous cite M. Casoni « promis depuis 2 mandats , il sera réalisé conformément à l’accord intervenu entre la municipalité actuelle et les dirigeants du JKC »
    - je n’ose même plus ici évoquer le magasin Leclerc dont vous critiquiez également le projet.
    Vous qui ne saviez que blâmer les projets de Mme Witwicki (dossiers mal bouclés aussi bien pour le Leclerc que pour le Dojo) avez-vous malgré votre arrogance naturelle et votre semblant de supériorité su faire mieux ? Que nenni !!
    Vous qui désapprouviez la vente de Bernex, voila qu’aujourd’hui toujours dans l’incompétence et le dédain vous bradez la quasi totalité du patrimoine communal .
    Votre superbe est bien déplacée mais continuez de déclamer vos ennuyeux discours stériles,nous, nous attendons les élections !

    • laure dit :

      Il faut ecouter les reactions des personnes agees lorsqu’elles reviennent des repas des anciens, le maire leur a fait un beau discours ,ou plutot un lavage de cerveau, depuis des annees il promet le centre commercial,les anciens lui trouvent meme des excuses, prennent ses discours pour paroles d’evangile, alors moi je dis il est tres fort notre maire, il menage ses electeurs les plus fervants, les travailleurs, les jeunes, il s’en contrefiche, la plupart ne se sentent même plus concernés par la vie à Villerupt, ils ne font que passer. Alors oui le maire peut continuer à promettre tout et n’importe quoi, il peut continuer à vendre le patrimoine communal, il n’a aucune opposition, même au conseil municipal,ses longs monologues ont un pouvoir soporifique qui a raison même des plus resistants. Il se congratule avec ses conseillers et cette autosatisfaction est lamentable, il faut voir le niveau des débats, rien de concret, des heures de rapport, stériles et pendant ce temps on évite de parler des sujets importants, on évite de consulter et d’informer la population, qui est toujours mise devant le fait accompli. Des années qu’il « dirige » la ville, qui l’a deja croise en ville , qui l’a déja vu au marché, qui a eu l’occasion de lui parler, en dehors de son bureau ?? Mais cela va changer les elections approchent ,il va reapparaitre, dire ce que les gens veulent entendre, debiter une montagne de promesses. Il va falloir etre vigilant et ne pas rater le rendez vous 2014 pour eviter la « cata ».

  4. laure dit :

    Et maintenant on passe au sujet eoliennes , en esperant que la pilule amere Leclerc passe mieux et qu’on l’oublie. A vomir la politique villeruptienne et notre maire qui nous prend pour des demeurés. Le principal responsable de l’echec Leclerc c’est lui et lui seul . Il nous ferait presque pleurer avec ses explications bidons. 8 ans pour un echec , c’est ubuesque, et Lexy qui en principe gagne le gros lot. Tout echoue à Villerupt, et qui a interet a ce que tout echoue a Villerupt? QUIZZ. Il,devient urgent de reagir, mais comment faire entendre raison a une equipe de sourds qui ne pense qu’a profiter de sa position. Vive 2014

    • bénédicte dit :

      Vous avez entièrement raison LAURE.
      J’ai toujours dit et le redis, les villeruptiens sont des « moutons » qui suivent un idéale qu’on leur IMPOSE, ils n’ont même pas conscience
      qu’on les mène par le bout du nez, qu’on leur fait un lavage de cerveau avec des discours, toujours les mêmes : – nous allons réaliser le Leclerc (belle farce) – la maison de la santé (quel leurre) (un vrai scandale que notre ville n’en ait pas encore une) – un dojo promis depuis plus de 10 ans !!! et blablabla et blablabla. Et toujours le même discours. Avant mai 2012, tout était de la faute au gouvernement Sarkozy !!! A l’heure actuelle à qui en incombe la faute ? C’est pourtant la gauche qui est au pouvoir, il est vrai que ce n’est pas la même gauche ! Notre majorité Villeruptienne ferait mieux de se prendre en mains, de s’occuper de notre Cité et d’agir en conséquence pour redonner vie à NOTRE ville, comme le font maintes communes environnantes, sans attendre toujours l’aide de quelqu’un.
      D’autre part à quoi servent les emprunts que nous faisons ? A quoi sert l’argent de la vente des immeubles ?
      Quelle tristesse de voir l’état des routes dans Cantebonne. Il était vraiment inutile de faire des dépenses pour créer des ralentisseurs, les routes sont, à elles seules, des ralentisseurs !!
      Les villeruptiens devraient prendre conscience et réfléchir à ce que devient Villerupt, penser à leur avenir, à celle de leurs enfants qui désertent la ville et pour cause.

  5. NDJ dit :

    Moi, Président de la République..
    Il sera comme tous les Français.
    Comme tous les Français, il fait des régimes, des teintures et il trompait sa compagne.
    Puis il en a pris une autre.
    Lui n’est pas marié mais prône le mariage homosexuel.
    Il vit dans un modeste appartement du 15ème arrondissement.
    Alors que dire puisque notre Président est comme la majorité des Français.
    On ne peut que se reconnaître en lui.
    Allez, c’est ma tournée.
    NDJ

  6. NDJ dit :

    On continue à mentir aux habitants sur le Leclerc .Comment peut-on dire dans le Républicain Lorrain que « je ne suis pas contre le Leclerc » alors que celui-ci a participé plusieurs fois au recours contre la zone de Cantebonne lors des diverses commissions nationales d’aménagements commerciaux (CNAC)
    NDJ

Laisser un commentaire

L'Atelier Radical |
Saisir le Présent, Construi... |
Parti Ouvrier Indépendant :... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | meimou
| Élite Algérienne Libre (E. ...
| va95