Conseil Municipal Avril 2013

Compte administratif 2012 de la commune: l’analyse des faits révèle un budget  ou la communication se substitue aux réalisations  concrètes…

 

Penchons nous sur le compte administratif pour lequel vous semblez vous réjouir de l’amélioration de certains ratios, mais, pour autant, la situation financière reste fragile : la dégradation de l’épargne nette passe de 270 000 Euros en 2011 à 87 000 Euros en 2012. Ceci est la conséquence d’une augmentation plus rapide des dépenses que des recettes.

 

Les solutions qui s’imposent sont une augmentation des recettes associée à une plus grande maitrise des dépenses.

Côté recettes, le gouvernement actuel nous promet un gel dans un premier temps puis une baisse des dotations de l’état, la solution ne réside pas non plus dans une augmentation des taux d’imposition déjà élevés.

Alors que nous reste t’il ? L’ATTRACTIVITÉ, donner envie à de nouveaux habitants de venir s’installer à Villerupt. Et là est l’échec majeur de  votre mandat, puisque votre équipe  n’a pas su relever le défi essentiel de l’attractivité, alors que notre commune possède de nombreux atouts ( géographique, culturel, associatif..). Vos choix, votre politique, parfois votre obstination ont fait échouer des projets majeurs dont celui du développement commercial, économique et par rapport à 2008 on s’éloigne encore du seuil de 10 000 habitants qui nous permettrait d’augmenter nos recettes, alors que les communes extérieures et la Lorraine en général enregistrent une hausse de la population.

 

Les dépenses de fonctionnement sont contenues mais l’analyse met en évidence des pistes d’amélioration possible. Nos dépenses de personnel représentent 58 % des dépenses réelles de fonctionnement, supérieures à la moyenne nationale qui ce traduit par une équipe administrative solide et compétente. Alors pourquoi faire le choix de prester des missions que nous assumions auparavant ? Prenons l’exemple de la réalisation de la revue municipale « La  Mosaïque » et l’ensemble des prestations d’écriture déléguée   à Monsieur AMICABILE d’ANAGRAM pour la modeste somme de 24 000 Euros. La qualité n’y est plus, (en effet la revue municipale est  devenue une revue de presse du RL, avec de nombreuses erreurs et sans âme). C’est pour le moins du gaspillage d’argent public, un manque de respect du travail de nos agents, ou peut être que le spectre des élections à venir a participé à ce choix non judicieux pour l’intérêt général ?

 

Mais le plus grave et je pèse mes mots c’est bien le budget d’investissement qui comme chaque année depuis 5 ans est en décalage profond avec le  vote du Budget Primitif. Quelques chiffres pour concrétiser nos propos : les dépenses d’équipement réalisées s’élèvent à 1 213 000 euros contre 4 506 000 euros soit un taux d’exécution de 27%.

Vous gelez les projets et pénalisez le développement et la transformation de notre commune.

 

Les cessions des immeubles ces dernières années n’ont pas apporté les plus values que l’on était en droit d’attendre. Les Villeruptiens paient  aujourd’hui la gestion désastreuse du patrimoine
communal depuis une trentaine d’années,  dont vous êtes avec vos prédécesseurs co-responsables. Au final,  la peine est triple pour les Villeruptiens, car en plus de cette vente au rabais , nous sommes  privés des recettes des loyers, et le plus grave c’est qu’aucun équipement public nouveau n’est venu moderniser notre paysage comme par exemple un pôle scolaire et extra scolaire.

 

Et pendant ce temps, le poste « Etudes, audits, diagnostics» a littéralement explosé avec un coût plus de 100 000 euros dépensés en 5 ans et cerise sur le gâteau vous prévoyez encore à ce compte 120 000 euros sur le budget 2013.

 

Des études doivent naitre des réalisations, mais ne doivent  pas servir à faire des annonces, des promesses, ou être un écran de fumée. Sur les différents comptes administratifs de nombreuses opérations de désenfumage sont mandatées mais les plus enfumés sont bien nos concitoyens bercés  de promesses, d’annonces et d’illusions pour masquer au réel, une gestion qui veut se draper de prudence, alors qu’elle témoigne en fait d’un manque d’ambition.

 

 

BUDGET PRIMITIF 2013 de la commune : Un budget dans la continuité, sans ambition que l’on considère comme non sincère.

 

 

Concernant la section de fonctionnement, l’effet ciseau s’accentue. En effet les dépenses augmentent plus que les recettes (de +0,86% et les recettes de +0,31%), ce qui fait ressortir une épargne nette négative de 99 500 Euros.

 

Le budget d’investissement traduit  des promesses non tenues :

La réhabilitation de la salle Roux et la construction du dojo  sont encore reportées au BP 2014 alors qu’il s’agissait d’une promesse électorale et que rien n’explique cette reculade

 

Le budget d’investissement immobilise inutilement des crédits à hauteur de  1 Million d’Euros pour inscrire à nouveau L’aire d’accueil des gens du voyage qui ne sera encore sans doute pas réalisée

 

Vous évoquiez également dans le DOB des recettes attendues des cessions de terrain « bois habité » et « fosse au chaufour » pour un total de 1373 000 Euros,  pourquoi n’apparaissent
elles  pas au BP ?

Enfin ce budget qui ne laisse pas entrevoir la concrétisation d’un  projet structurant d’avenir. On le regrette d’autant plus que vous n’utilisez pas pleinement la capacité d’investissement
de la commune.

 

Ce Budget ne nous convainc pas, n’’est pas à la hauteur des attentes de nos concitoyens,

 

Nous voterons CONTRE

Commentaires

1 2
  1. Christiane dit :

    Hé oui , plus de fête des mères organisée par la municipalité dans la salle des fêtes, plus de spectacle,ni d’enfants qui dansent sur la scène, pratiquement plus de cadeaux.
    Il faut aujourd’hui être une « femme solidaire » et très certainement acheter la carte de cette association. Certaines grands-mères ne comprennent pas et s’interrogent à juste titre .
    A côté de ça on promet un club-house tout neuf et un terrain synthétique aux footeux.
    C’est une honte , pauvres Villeruptiens .

    • inconnu dit :

      le club de foot a toujours ete plus que privilegie, c’est une institution a Villerupt, on se demande bien pourquoi? Quant a la fete des meres , je pense qu’elle ne merite pas cette mascarade de gouter, peut etre sert elle de tribune au maire? qui d’autre pourrait croire a ses arguments de campagne a part des personnes d’un certain age tout acquis a sa cause plus par tradition communiste que par conviction personnelle. Un electorat maleable, et qui tient plus que tout a ces petites reunions en mairie.Je suis curieuse de connaitre la moyenne d’age des participantes a ce gouter, (attention , je n’ai rien contre les mamans d’un age avance au contraire, respect.), mais je me demande si ce gouter ne fait pas un doublé avec le repas des anciens , il faut dire qu’en le placant en semaine, on evite , toutes les mamans actives de la ville, qui ne peuvent pas se liberer, choix trés judicieux de l’equipe communale. Les jeunes risquent d’etre nettement plus objectifs, et nettement moins faciles à berner. Comme le reste la fête des méres à Villerupt est à bout de souffle.

  2. Jean Louis dit :

    Chaque séance du conseil municipal donne l’impression d’être une sempiternelle rediffusion.
    Cet effet de répétition finit par produire une réunion d’élus sans intérêt,ennuyeuse et prévisible comme convenue d’avance.
    Cette majorité a été élue sur un PROGRAMME qui n’a été respecté en RIEN .Je suis scandalisé par la gouvernance communiste de Villerupt.
    Ces élus communistes résistent à remettre en cause des acquis sociaux ou autres qui pèsent sur les dépenses publiques , aiment jouer les pauvres en suçant encore ce qui reste du cadavre de notre ville, car c’est bien grâce ou plus exactement à cause d’eux que nous en sommes là aujourd’hui.
    Pour certains , sûrs d’eux, dominateurs, pour d’autres relégués aux postes d’automates mais au final totalement incompétents : des as de la déconstruction !
    Il conviendrait par exemple de regarder avec plus de sérieux et de rigueur les comptes des associations en mettant les responsables associatifs devant les faits et leurs responsabilités .Il ne s’agit pas de gonfler , avec la subvention communale ,leur compte en banque ou payer aux frais des contribuables des sorties à Metz, Kirwiller ou des repas au restaurant (pris le plus souvent au Luxembourg….)
    Pour info : le montant total des subventions versées par la mairie aux associations s’élève à plus de 500 000 euros chaque année!
    Ceci n’est qu’un exemple il y aurait bien d’autres choses à faire pour gérer différemment et surtout dans le même intérêt pour tous . Mais à Villerupt les mots justice, équité,impartialité ainsi que conscience ,rigueur, effort n’existent pas.
    Que le Maire et ses acolytes cessent de nous prendre pour des imbéciles .
    En vérité je vous le dis : Ces prédateurs vont nous mener à la ruine .

    • Lilian Favero dit :

      bonsoir jean louis,

      Vous citez 500 000 euros données aux associations, pour faire, je cite,:  » gonfler , avec la subvention communale ,leur compte en banque ou payer aux frais des contribuables des sorties à Metz, Kirwiller ou des repas au restaurant (pris le plus souvent au Luxembourg….)… » pourriez- vous être plus précis dans vos affirmations et me citez le nom des associations, que vous dénoncer ouvertement ?

      merci beaucoup

  3. Gisèle dit :

    A Françoise,
    C’est un moyen comme un autre de faire des économies puisque seule une centaine de mamans étaient présentes et à la lecture du RL de ce matin 27 mai le côté politique lui n’était pas absent !
    Quant au cadeau …. en perte de vitesse lui aussi .
    Tout change à Villerupt mais pas en mieux hélas.

  4. Philippe MARX dit :

    Trouvez un seul endroit où il est dit ou écrit que l’UCAV comme vous dite est contre un Leclerc à Villerupt !
    Jamais, non jamais ces propos n’ont été écrits et dit, nous avons simplement mis en avant le problème du lieu de son installation et sa surface.
    Ensuite, soyons sérieux, d’après les écrits de « NOEL.M » ou de ce « CHÔMEUR LONGUE DURÉE » ou encore de cet INCONNU on a l’impression de croire que le « Leclerc » est la réponse à tous les maux de notre ville, que ce serait le « MESSIE », le sauveur économique de notre ville.
    Quand on a une ville qui a encore une rue marchande, on fait en sorte que cette rue puisse vivre, animer la ville, car chaque jour sur TF1, on nous montre les communes qui paient pour avoir un commerce de proximité parce qu’elles en ont plus. Parce que leur ville est devenue un désert, parce qu’elles ont été noyées par l’installation de super marchés dans leur périphérie.
    Comprendre le chômage que dit « l’INCONNU », si vous saviez un seul instant quelles sont les conditions dans lesquelles vivent les petits commerçants et artisans ? Avant de parler ou d’écrire, il faut savoir, apparemment vous ne savez pas !
    Quand on parle emploi, on parle emploi, pas de précarité, de flexibilité ou je ne sais quoi encore, on parle d’emplois de vrais emplois, si seulement emploi voulais dire emploi pour tout le monde, car malheureusement, il y emploi et emploi, renseignez-vous chez celles et ceux qui travaillent déjà dans ces supers marchés et vous serez surpris ce qu’est le travail qu’elles ou ils doivent fournir et surtout leurs conditions.
    Certes avec la crise, l’austérité mise en place les consommateurs cherchent à pouvoir payer moins cher et cela se comprend, c’est humain, mais chez le boucher du coin, quand on vous vend du bœuf, c’est du bœuf, pas du cheval.
    Ensuite c’est dégueulasse d’avoir empêché la création de 200 emplois que dit NOEL.M, et ce n’est pas dégueulasse de plonger toute une population dans la précarité ? Ce n’est pas dégueulasse d’avoir fermé la pédiatrie de l’Hôpital de Mont-Saint-Martin ? Cela NOEL.M vous ne le dénoncez pas ? Non ! Ne me faites pas croire que vous croyez que c’est l’UCAV et les commerçants qui ont créé ces situations ?
    Aujourd’hui, nous sommes à une époque où il faut faire participer les citoyennes et les citoyens aux grands projets municipaux et la création d’une grande surface sur une commune est un grand projet.
    Il faut tenir compte non seulement des besoins, mais aussi de ce qui existe, car à Villerupt il existe déjà quelque chose au niveau commercial il suffit tout simplement de réfléchir au pourquoi ? Comment ? Avec qui ? C’est si simple de dire on va faire, car les gens demandent ! Ils demandent quoi ? Pourquoi le demandent-ils ?
    Celles et ceux à qui vous souhaitez le chômage, si aujourd’hui sont commerçants, vous ne croyez pas que c’était pour sortir de ce carcan justement ? Ils ont investi, ce sont endettés, ils ont des cautions et en général leur maison et ce ne serait pas normal qu’ils demandent toutes les garanties pour sauvegarder leur bien et pour pouvoir continuer à payer leurs emprunts ?
    Et NOEL.M parle d’égoïsme ! Qui sont les égoïstes ? Celles et ceux qui croient que le LECLERC aurait été le sauveur de leur ville ? Le Messie ? Ou celles et ceux qui protègent encore leur avenir ? L’emploi de leur salarié et le leur aussi ? Les commerçants et les artisans n’auraient pas ce droit à se défendre ? Ah oui j’oubliais d’après l’INCONNU nous ne sommes qu’une, « pseudo catégorie sociale ! »
    On ne fait pas passer des projets en force, les projets comme celui-là se discutent, exigent un débat, on explique le pour et le contre, on dit aux gens la vérité et non ce qu’ils souhaitent entendre ! Et surtout on RASSEMBLE la ville pour y arriver, on ne monte pas quartier contre quartier et Villeruptiennes et Villeruptiens contre Villeruptiennes et Villeruptiens.
    Si seulement c’était si simple !
    Il n’y a pas celles et ceux qui auraient droit, celles et ceux qui pourraient, celles et ceux qui ont toujours raison, par contre il y a celles et ceux qui doivent en parler et en débattre !
    Sur ce projet, il n’y a jamais eu de débat, seulement de l’information !
    Pour terminer, que ce soit à NOEL.M, à l’INCONNU ou encore au CHÔMEUR LONGUE DURÉE, quand je m’exprime, ce n’est pas forcément au nom de l’UCAV, car avant d’être un commerçant ou membre de cette association, je suis un humain, un humain comme tout le monde avec mes convictions et mes façons de voir les choses.
    D’autre part, vous attribuez beaucoup d’importance aux commerçants, car si nous avons été capables de barrer la route à ce projet comme vous dite, vous ne pensez pas que nous serions aujourd’hui dans d’autres conditions ? Nous n’avons pas le pouvoir de faire barrage à un projet quel qu’il soit, et de croire cela c’est nous donner des pouvoirs que nous n’avons malheureusement pas.
    Nous ne siégeons pas au Conseil d’État, cela ce saurait.

    • maurice dit :

      Mr MARX, depuis que les supermarchés du secteur et notamment le match Villerupt ont appris que le Leclerc ne viendrait pas sur Villerupt, les prix de leur alimentation et autres produits ont flambé. En tant que président de l’UCAV, vous défendez vos adhérents mais alors pourquoi nier votre implication dans l’échec de ce projet et votre opposition au projet de la ville soutenu par sa population. Comme j’ai pu le voir sur un site de la ville de Villerupt, vous étiez bien présent devant le CNAC pour vous opposer à la zone commerciale de Cantebonne. Voici le lien vers cette décision mais peut-être que vous n’étiez pas au courant ?
      http://www.dgcis.redressement-productif.gouv.fr/files/files/directions_services/dgcis/secteurs/commerce/amenagement/cnac/2010/336D-348T-355T-356T-357T-363T-368T.pdf

    • Philippe MARX dit :

      @ Maurice, mais je ne nie rien, absolument rien, ce n’est pas l’habitude de la maison. Je le répète le lieu et la surface était mise en cause pas l’installation d’un super marché.
      Ensuite OUI j’étais présent à la CNAC, mais je vous rappelle que celle-ci avait donné son accord pour l’implantation du LECLERC et qu’après cela, l’UCAV n’a plus bougé, elle a laissé faire les choses.
      C’est le Conseil d’ÉTAT qui a pris la décision et vous pouvez me croire je n’y étais pas.

    • maurice dit :

      Mr MARX, je comprends bien que vous défendiez certains commerçants, mais si l’UCAV n’a plus bougé, voilà les raisons que vous donniez sur le site de l’UCAV, article que je n’ai pas pu retrouver sur votre site, mais il est archivé au RL publié « pot de fer contre pot de terre ». Il semble que les raisons de votre absence au conseil d’état étaient plutôt d’ordres financiers, vous estimiez que la cause était perdue et que votre combat contre la zone commerciale était joué d’avance avec des cartes truquées

      Article publiée le 28/02/2010 par le RL extrait « pot de fer contre pot de terre »
      Revenant sur son passage à la CNAC, Philippe Marx estime n’avoir pas eu assez de temps pour défendre sa position. « On nous a dit, vous êtes plusieurs, vous n’allez pas tous parler. De là, j’ai compris qu’on aurait du mal à se faire entendre. C’était un peu le pot de fer contre le pot de terre. »Sans surprise, l’accord de la CNAC est tombé comme un couperet, même si les commerçants étaient préparés. « La veille de la tenue de la commission, la municipalité a fait distribuer dans les boîtes aux lettres un quatre pages listant tous les points positifs de cette zone commerciale. Vous trouvez ça normal ? Cela veut dire qu’il n’existe aucun point négatif et que nous n’avons pas le droit de nous faire entendre. Ce n’est pas normal ! » Philippe Marx revient sur le programme de campagne d’Alain Casoni aux municipales 2008. « Il parlait de démocratie et de citoyenneté et qu’il serait prêt à recevoir tout le monde sur des dossiers à problème. Mais nous, qui nous a entendus ? Personne. Il n’y a pas que les commerçants qui sont contre ce projet, beaucoup d’habitants partagent notre sentiment. C’est sûr, on n’a pas fait de pétitions… »
      L’Ucav ne fera pas de recours devant le Conseil d’Etat. « On ne peut pas se le permettre, cela reviendrait trop cher, ce recours devant la CNAC nous a déjà fait perdre 5 000 €. »

      Mr MARX, je vous joins le lien vers le site de la ville et l’article du Maire qui se vantait d’avoir réussi à lui tout seul et sans tenir compte de vos objections sur le projet Leclerc .Vous êtes nommé comme un opposant à ce projet. Il est difficile pour nous simples consommateurs de comprendre cette situation et qui est vraiment responsable .de ce gâchis. Vous avez gagné contre le maire. Mais les grands perdants, c’est nous les consommateurs. http://www.mairie-villerupt.fr/site/_actualite_detail.php?id_actualite=105

  5. Françoise dit :

    RL du 18 mai 2013: « la ville de Villerupt et le CCAS se rapprochent de l’association femmes solidaires pour organiser la traditionnelle fête des mères « .
    Ce goûter qui devrait se départir de toute implication politique serait-il aujourd’hui orienté PC?
    Et celles qui ne sont pas en phase avec cette association , elles font comment ?

    • inconnu dit :

      bientot les elections, alors il faut glaner les voix, et rien de mieux que ces repas pour anciens ou apres midi fete des meres, ou l’on peut debiter un discourt formaté, pour convaincre une tranche de population, plus difficile de convaincre les jeunes. Le PC n’a aucun etat d’ame et toute voix est bonne à prendre. Le plus comique est lorsque des representants de la commune accusent toute initiative privee d’avoir un objectif electoral. Comique à en pleurer. Ils en deviennent ridicules avec leur methode de racolage.

  6. inconnu dit :

    En refusant le Leclerc et en bloquant a maintes reprises le projet, les commercants de la ville se sont tirés une balle dans le pied et tant pis pour eux, ils n’ont que ce qu’ils méritent. Ils sont arrogants, non compétents, non commerçants, la plupart sont la depuis des décennies, et ne font plus aucun effort pour satisfaire le client et comme Noel M.,je n’achete plus a Villerupt et je ne m’en porte pas plus mal au contraire, je ne me sens absolument pas concernée, ni touchée par les problemes de cette pseudo catégorie sociale. Il faudra que d’autres ferment boutique pour comprendre ce que chomage veut dire et quelle aubaine représentaient pour la ville 200 emplois qu’ils nous ont sabotés.Vu leur qualité la plupart peuvent fermer demain sans que cela boulverse la vie de qui que se soit. On ne s’en rendra même pas compte

  7. Shocking dit :

    Je découvre votre blog et je suis choqué de toutes ces informations dont je ne suis pas au courant ! Toutes ces histoires de chiffres, d’emprunts, de ventes bradées, de projets annoncée et jamais réalisés, sont des grandes premières pour moi ! J’avoue que je tombe de haut et j’en suis même à me demander si c’est de l’info ou de l’intox, tellement c’est énorme ! Cependant, j’imagine bien que les élus ne nous disent pas tout, ni les publications, d’ailleurs ! Je suis horrifié de tous ces mensonges et tromperies ! Merci quand même de m’avoir permis de m’informer et de m’exprimer !

  8. Un chômeur longue durée dit :

    A l’approche des élections
    Fleurissent les pétitions
    Les responsables du fiasco Leclerc
    Ne manquent pas d’air
    Ils pleurent dans le répu à l’approche des municipales
    Alors qu’Ils ont voté contre le centre commercial
    Ils écrivent, nous n’étions pas contre le Leclerc et ses 200 emplois
    Mais en commission, Ils ont voté pour laisser les chômeurs au pôle emploi
    Les décideurs des partis s’indignent dans le journal
    En oubliant qu’ils nous ont fait du mal
    Merci
    Un chômeur longue durée

    • NOEL.M dit :

      (Il ne suffit pas de dire « il faut faire », mais il faut faire) voilà les bêtises que j’ai pu lire dans le répu « Il faut faire » L’UCAV l’a fait en votant contre le Leclerc et ses emplois. Même si L’ U.CA.V me fait 50% de remise je ne mettrai plus un pied au centre-ville. C’est dégueulasse d’avoir empêché ces 200 emplois pour Villerupt. A vouloir se sauver ils font crever tout le monde A quoi sert un CV si tu n’as pas d’entreprise à qui le donner. La solidarité commence par le droit au travail pour tous et non à l’égoïsme de quelques commerçants qui pensent à tort que le Leclerc les aurait désavantagés alors qu’il aurait relancé notre économie et notre centre-ville qui de toute façon est déjà sinistré

  9. Quand on veut on peut dit :

    Je crois pouvoir dire que nous sommes nombreux à constater avec consternation la passivité de nos élus de la majorité municipale.
    En effet cette attitude désinvolte ,qui renonce à tout développement dans notre ville par des abandons successifs de différents programmes prévus et promis tels le lotissement, l’Ehpad, le Leclerc,le Dojo,l’aire d’accueil, le réaménagement de la place Joliot-Curie etc etc, a un réel impact négatif sur l’attractivité et l’essor de notre commune. Le retard que nous prenons par rapport aux villes voisines pourtant ni plus riches ni mieux loties sera difficile à rattraper.
    Hélas Villerupt donne le sentiment d’une ville vouée à l’inaction,d’une ville résignée,limite sur le déclin,où tout tourne au ralenti ,comme paralysée.
    Le maire et ses adjoints sont-ils paresseux,amorphes,inertes ? vont-ils un jour sortir de leur torpeur pour agir dans l’intérêt de tous ceux qui les rémunèrent chaque mois en échange d’un hypothétique travail?

    • inconnu dit :

      Je crois que l’équipe municipale a mis le réveil aux alentours de fin 2013, début 2014 (élections municipales)à nous de leur rendre le réveil douloureux. Le fait est, que tous, maire, adjoints sont tellement persuadés d’être en place indéfiniment, qu’ils estiment ne pas avoir à faire d’efforts, ni même leur travail d’élus et se contentent de regarder les villes avoisinantes évoluer, se moderniser, vivre en somme. Je n’ai jamais croisé le maire, dans un magasin, en ville, au marché…jamais je ne l’ai vu en dehors de sa mairie. On peut le croiser au repas des anciens , le temps de débiter Des promesses qu’il ne tiendra pas , le temps d’accuser de tous les maux , le gouvernement, l’opposition, l’équipe précédente, la conjoncture actuelle, etc…. on l’apercoit aussi au festival du film italien ( c’est bon pour son autopromo),etc… mais jamais on ne le voit dans sa ville qui se meurt, peut être n’est il pas au courant? s’il est si difficile de mener à bien les projets à Villerupt, qu’ils laissent lui et ses adjoints la place à d’autres si quelqu’un en veut encore. Pas si sûr.

  10. henri de castres dit :

    intéressant à suivre, comme conseil municipal. Bravo bon blog.

  11. Mme Anciaux Edith dit :

    Pour Alain et autres visiteurs du blog:
    le prochain conseil municipal aura lieu le
    LUNDI 24 JUIN 2013 à 18H00 dans la salle du conseil au 3ème étage à l’hôtel de ville.

  12. alain dit :

    bonjour pourriez vous nous indiquer les dates des prochains conseils municipaux sur votre site car j aimerai bien écouter nos élus.merci d avance

    • inconnu dit :

      Un bon one man show et gratos, çà vaut le détour, un vrai moment de bonheur. Bon courage car il en faut pour ne pas reagir.

    • TULLII Albert dit :

      Le conseil municipal une poésie administrative (le monde). Critiques réciproques sur ce que font ou ne font pas les autres communes: Le maire, fait fonction de maître d’école installé sur une estrade en face des conseillers sagement assis. Des élus qui se lèvent à son arrivée, comme on se levait autrefois pour le proviseur.
      Voilà pour la face visible de l’iceberg démocratique. Car le conseil est d’abord une machine à entériner les décisions administratives, les avis, les signatures de contrats ou d’avenants, les autorisations de dépenses ou de recettes…
      « Y a-t-il des questions ? Des oppositions ?
      « On traite les problèmes des gens, pas les grandes stratégies »,
      Et on y vote de grosses indemnités pour mieux gérer les déficits

      TULLII .A

    • inconnu dit :

      le conseil municipal à Villerupt: une mascarade

  13. NDJ dit :

    Monsieur Mélenchon le donneur de leçons

    Jean-Luc Mélenchon chez les Francs-Maçons au Grand Orient de France
    http://www.youtube.com/watch?v=6x4Xn0fXetI

    Mélenchon est Franc-Maçon, la preuve

    http://www.dailymotion.com/video/xoe9cb_melenchon-franc-macon-de-pere-en-fils-rmc_news#.UXJzq7Xvh8E

    NDJ

  14. Pierre dit :

    M.Casoni,toujours donneur de leçons,déclare dans le républicain lorrain,je cite  »
    M.Sarnari a pour ambition de pénaliser la population de Villerupt  »
    Comment le pourrait-il ? C’est l’autre équipe,le maire en tête qui décide de tout. Nous prendrait-il pour des demeurés?
    Lui, qui n’a toujours pas remboursé ses dettes à la SEMIV et qui achète DES TABLEAUX avec NOTRE ARGENT pour décorer SON BUREAU , ferait bien de baisser d’un ton et se faire tout petit.
    L’élection municipale lui a donné des droits mais pas TOUS les droits .

    • inconnu dit :

      attention Pierre, nous sommes pries de nous taire, car quoi que l’on dise ou quoique l’on pense le maire n’a qu’un argument, « tout le monde sait que les municipales approchent » à croire que nous n’existions pas jusqu’à aujourd’hui, ou plutôt qu’il ne nous a pas entendu jusqu’à aujourd’hui et que notre seul moteur sont les elections, à dire vrai le seul qui en parle, c’est bien lui, signe d’une certaine fébrilité ou une petite angoisse. Je sens que la campagne ne va pas être triste.

  15. On ne nous dit pas tout dit :

    RL du samedi 13 avril 2013.
    L’adjointe aux finances déclare que les habitants doivent être au courant des vrais chiffres, cela part d’un bon sentiment, mais malheureusement elle ne nous les donne pas !
    Elle n’explique pas pourquoi dans un budget qui en dépenses d’investissement avoisine chaque année les 4 millions d’euros on constate que :
    en 2008 étaient prévues des dépenses pour 3 millions 726.000 euros mais a été annulé 1 million 509.000 euros .
    en 2009 prévu 3.281.000 € annulé 1.497.000 €
    en 2010 prévu 3.696.000 € annulé 1.587.000 €
    en 2011 prévu 4.068.000 € annulé 1.579.000 €
    en 2012 prévu 5.228.000 € annulé 2.803.000 €
    Ceci concerne les travaux et gros équipements

    Taux d’imposition 2013:
    heureusement pour nous il n’y aura pas d’augmentation des impôts locaux cette année ,(élection oblige), mais le rappel de l’augmentation de 2009 est occulté. Cette augmentation rapporte quand même depuis 2009 ,200.000 € par an en recettes de fonctionnement, mais çà on ne nous le dit pas

    On ne nous dit pas non plus que le montant total des emprunts successifs contractés depuis 2008 s’élève à 3.300.000 € et que la vente des immeubles a rapporté années 2011 et 2012 confondues 1.186.000 € à la ville .
    (entre autres le centre aéré de Ville au Montois a été bradé pour 192.000€ une HONTE.)

    Savez-vous que:
    - plus de 100.000€ sont partis dans des frais d’études , on étudie beaucoup mais ne réalise rien … et ce n’est pas fini .
    - plus de 500.000€ sont versés de façon arbitraire, chaque année aux associations…
    - des travaux sont depuis 2008 prévus puis annulés rien que pour gonfler les chiffres du budget , sachant déjà par avance qu’on ne les réalisera pas , exemple le Dojo , l’aire d’accueil des gens du voyage , le rond-point du haut de Cantebonne.

    En conclusion nos élus devraient appeler un chat , un chat , arrêter ces périphrases stériles car le moins que l’on puisse dire c’est que nous sommes loin d’être informés, loin de la réalité des faits ,des chiffres et des actions prévues puis abandonnées .

1 2

Laisser un commentaire

L'Atelier Radical |
Saisir le Présent, Construi... |
Parti Ouvrier Indépendant :... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | meimou
| Élite Algérienne Libre (E. ...
| va95