Archive pour 'Communiqués du groupe ensemble pour agir'

MOSAIQUE 6 de Juillet 2010

Equipe socialiste encore motivée  ?? On en doute 

Le groupe de  Mme Witwicki aurait- il du mal à trouver sa place au sein du conseil municipal après avoir perdu la gestion de la ville ? 

Nos prises de paroles les dérangent mais  nous aurons du mal à nous mettre au niveau de leur silence. Une équipe bien transparente qui incarne le ventre mou de l’opposition  voir même un  appendice de la majorité. Une attitude  surprenante et très à l’opposée de celle qu’avait Monsieur Casoni  à leur égard. 

Il était choquant, à nouveau de constater l’absence de Mme Witwicki au conseil communautaire du 6 mai 2010 pour défendre l’épineux dossier de l’aire d’accueil des gens du voyage. Le devenir de la ville et de notre territoire les intéressent t’ils encore vraiment ? 

 

Nous y étions, eux non ! 

Dernièrement,  nous avons eu l’occasion de représenter la ville de Villerupt et de saluer publiquement et officiellement le travail des agents des bibliothèques lors de l’inauguration de la manifestation «les   Insolivres  » le 31 mai à Audun le Tiche, aux côtés de Monsieur le Maire d’Audun, du Président de la CCPHVA, du maire de Boulange et conseiller général de Moselle, l’adjointe à la culture d’Aumetz et de M. Fournel conseil régional. 

Tous les élus Villeruptiens socialo communistes ont brillé par leur absence : le témoin d’une mésentente communautaire ou d’un désintérêt pour l’action culturelle ?   

 

Un budget sans ambition 

Budget 2010 sans ambition réelle, sans perspective nouvelle et qui relate un  simple  budget de reconduction, sans recherche d’économies pourtant nécessaire  pour améliorer notre capacité d’autofinancement permettant d’accroître nos investissements beaucoup trop faible pour une ville de cette importance………………….  A moins que  la municipalité n’envisage à nouveau le levier de la fiscalité avec de nouvelles hausses d’impôts ?……. 

Il convient de s’orienter vers une gestion qualitative de la dépense publique «  dépenser moins dépenser mieux ». 

La vente du patrimoine … pour quels projets et pas à n’importe quel prix…. 

De ci de là la vente des bâtiments communaux se profilent : Bâtiment qui abrite l’entreprise  Dalkia,  bâtiment de la perception, bâtiments d’habitation des écoles Langevin et Joliot Curie, Centre aéré de Ville au Montois… 

La vente du patrimoine n’est pas un projet en soi, elle doit s’inscrire dans un schéma global d’aménagement de la ville et à ce jour le projet municipal en ce domaine reste illisible. 

Nous porterons une attention toute particulière au projet alternatif proposé à la population pour continuer à accueillir les enfants pendant les vacances scolaires, dans un environnement agréable et dans les meilleures conditions. 

Il faut intégrer la réflexion de l’accueil extra- scolaire à celle sur la rationalisation des bâtiments scolaires  et d’ores et déjà imaginer à Villerupt un pôle d’excellence de l’accueil de l’enfance. 

Et si le patrimoine communal devait  être vendu, il doit l’être au meilleur prix sans se limiter strictement au prix des domaines, nous y veillerons. 

 

Festivités du 14 Juillet, une politisation inacceptable 

L’été approche à grand pas et la traditionnelle fête nationale s’organise dans toutes les communes. 

Notre ville a besoin pour cette occasion de faire vivre une grande fête populaire et républicaine. 

La municipalité en a délégué l’organisation au comité des fêtes, organisation complétée par l’OMS dont nous saluons la volonté de rassembler les associations sportives. 

Dans ce cadre, fleurissent par ailleurs des banderoles politiques « PCF » « singulier pluriel »…..Nous continuons fermement à protester contre la politisation de cette manifestation festive financée par l’argent des contribuables. De plus quelques privilégiés dont le « PCF » et « singulier pluriel » perçoivent une partie des recettes… . 

« Historique »  vous répondra la municipalité. Qu’en pense la population ? 

 

Les bénéfices générés devraient servir soit  à un autofinancement  afin d’améliorer les festivités futures, soit par soucis d’équité, à  aider l’ensemble des associations participantes, ce qui n’est pas le cas actuellement. 

 

GUILLOTIN Véronique responsable du groupe, ANCIAUX Edith, GUILLOTIN Bruno, SARNARI Joseph 

M. CASONI une rentrée au TRIBUNAL!

Où était Monsieur Le Maire, en date du 7 septembre dernier ?

AU TRIBUNAL ADMINISTRATIF de NANCY.

En cette rentrée scolaire, Monsieur CASONI s’illustre dans la rubrique judiciaire (RL du 07 et 08/09/10). Notre premier magistrat, bafoue les lois de la République en décidant ne pas appliquer le Service Minimum d’Accueil en cas de grève des enseignants, soutenu dans sa décision par le groupe « pour un développement solidaire et durable» conduit par Mme Witwicki.

Appliquer le Service Minimum d’Accueil à Villerupt c’est:

*respecter la liberté pour les familles de poursuivre leurs activités professionnelles

* Consolider l’égalité des chances devant l’emploi. Ce sont les familles mono parentales,les travailleurs précaires qui bénéficieront le plus de ce service. La garantie que leurs enfants seront toujours accueillis, soulage la pression continue de l’épée de Damoclès qui flotte au dessus de leur tête à chaque fois qu’il faut financer une solution de garde à la dernière minute ou annoncer à son employeur une indisponibilité au dernier moment

* c’est également respecter la liberté pour les enseignants de faire grève.

Ne pas appliquer le Service Minimum d’Accueil à Villerupt c’est:

* Pénaliser les familles les plus fragiles (famille modestes, monoparentales, isolées) qui ne peuvent arrêter leur travail, les travailleurs frontaliers qui ne sont pas en grève ce jour là et de manière générale tous ceux qui ne peuvent pas ou ne veulent pas faire grève.

*Prendre en otage les familles Villeruptiennes pour des raisons idéologiques et politiciennes aux dépents de l’intérêt de la population.

*Se mettre hors la loi. Quel exemple donné par un élu de la République, de surcroit premier magistrat et conseiller général.

MAUVAISE VOLONTE MANIFESTE de M. LE MAIRE!

Comment peut-on défendre quà Villerupt ce service n’est pas applicable, alors quun accueil péri- scolaire, un accueil pendant les vacances et les mercredis est assuré?

Comment peut- on défendre qu’à Villerupt ce service n’est pas applicable alors qu’il l’est dans de nombreuses autres villes de notre taille?

Ce que dit la loi d’aout 2008:

Les communes doivent assurer le service minimum d’accueil si le taux prévisionnel de grévistes est supérieur ou égal à 25% des enseignants des écoles publiques maternelles et élémentaires.

Elles bénéficient en contre partie d’une compensation financière de l’état. L’argent n’est donc pas un argument recevable.

Le mode d’organisation est souple: le choix des locaux, du personnel d’encadrement, la mutualisation avec d’autres communes est laissée au Maire.

Concernant les locaux, les bâtiments municipaux adaptés à l’accueil des enfants ne manquent pas sur Villerupt (MJC,Centre socioculturel Belardi, Salles des sports, bâtiments scolaires )

Concernant le personnel d’encadrement, notre ville est riche d’un tissu associatif culturel et sportif, d’animateurs compétents et autorisés à garder les enfants, de personnel qualifiés.

POSTURE IDEOLOGIQUE

Dans ce dossier, Monsieur Le Maire, soutenu par l’ensemble de son équipe et par le groupe de Mme Witwicki se désintéressent du service apporté aux familles et aux enfants, c’est avant tout le combat politique qui les anime. « C’est la faute à l’état, c’est à l’état de faire ….» Souvenez vous de ces slogans récurrents, prononcés à tout va par le Maire de notre ville et qui sont des prétextes à l’inaction, un frein au développement .Une méthode pratiquée depuis de trop nombreuses années, certes rodée, doucement démasquée et de moins en moins crédible.

Nous demandons à Villerupt, comme cela se fait ailleurs, le respect de la loi et la mise en oeuvre du service minimum d’accueil

Pour le périscolaire nous avons été entendus, pour le nettoyage des abris bus et du monument aux morts nous avons été entendus, pour la fête du patrimoine nous avons été entendus,

Alors, pour le Service Minimum d’Accueil soyons entendus, pour le bien être des enfants scolarisés et des familles.

MOSAIQUE 5

En ce début d’année 2010, notre groupe souhaite vous présenter tous ses vœux de santé, de bonheur…mais aussi d’espoir pour notre ville et notre territoire. Les Villeruptiens aspirent à un avenir meilleur après tant d’années d’immobilisme. Il convient de promouvoir une politique lisible, volontariste et d’en finir avec les lamentations et le « c’est la faute de l’état » dont excelle notre majorité. La vérité est que notre commune, communauté de communes, département et région sont sous une  gouvernance socialo- communiste dont on voit aujourd’hui le résultat. Micheville, opération d’intérêt national (OIN) : une chance historique La volonté de relancer la dynamique des friches post- industrielles dans un vaste projet d’éco- agglomération transfrontalière est bien réelle de la part de l’état, afin de  répondre aux enjeux majeurs de notre territoire au regard du projet ambitieux de nos voisins Luxembourgeois. C’est un engagement fort, les premiers rendez- vous ont déjà eu lieu. Bien sûr, il convient d’être réaliste et pragmatique, mais la volonté de se surpasser est nécessaire pour booster le développement de notre bassin de vie, d’autant plus que l’état nous accompagne et en assure la gouvernance en partenariat avec les collectivités locales et nos amis Luxembourgeois. 

Si cette ONI est une vraie chance, encore faut-il que la municipalité anticipe et accompagne avec volontarisme cette mutation. Notre ville doit prendre le pari de l’attractivité à travers des services renforcés, une politique urbaine de qualité, une activité commerciale dynamique et équilibrée, le respect de l’environnement, une ville animée qui véhicule une image positive. Des priorités s’imposent :                                                                        Il est urgent de revitaliser Cantebonne en proposant des commerces répondant aux besoins de la population tant au niveau alimentaire que  non alimentaire et grâce à un projet de dimension adaptée, qui respecte l’équilibre entre le haut et le bas de la ville. Un projet qui aurait toutes les chances d’aboutir. Mais plutôt que de se ranger du côté de la raison, les élus de la majorité s’obstinent et font fi de tous les avis (refus de la CDEC et  CNEC, projet en contradiction avec l’enquête ISERCO, avis défavorable  de la Directive Territoriale  d’Aménagement des bassins houillers Nord lorraine  (22/10/09), des personnes publiques (25/8/09) et du commissaire enquêteur (28/10/09)). Ils  portent la responsabilité d’un dossier mal géré, qui pénalise les habitants, et fait prendre du retard à notre ville. Une maison de santé pluridisciplinaire à Villerupt pour préparer l’avenir. L’offre de médecins (généralistes et spécialistes) ne suffit plus à couvrir les besoins de santé de la population sur notre territoire. La situation ne va pas s’améliorer, il faut anticiper. Les temps changent, les professionnels de santé et notamment les jeunes recherchent une pratique médicale en groupe, la maison de santé pluridisciplinaire est plébiscitée. Il est urgent que la collectivité locale s’implique activement dans ce projet. Si Crusnes, Joeuf, Mercy le bas ont déjà la leur, de nombreux projets sont en cours, quand les Villeruptiens y auront-ils droit ? Il ne suffit pas d’en parler en période électorale….   

Moderniser, regrouper les bâtiments publics et les groupes scolaires.  Nous continuons à défendre la  rationalisation des bâtiments (envisager deux à trois centres scolaires)  avec dans chaque établissement l’organisation de l’accueil périscolaire et  la restauration scolaire. Le temps de l’action est maintenant indispensable……   Défendre au sein de l’intercommunalité un véritable projet de loisir sportif et culturel pouvant intégrer un  centre aquatique ludique et moderne ainsi qu’une grande salle de spectacle permettant de soutenir le Pôle de l’image dans l’organisation du Festival du film italien. Le groupe des conseillers municipaux  GUILLOTIN Véronique responsable du groupe, ANCIAUX Edith, GUILLOTIN Bruno, SARNARI Joseph 

MOSAIQUE 4: LE BILAN A 18 MOIS…

Augmentation des impôts pour quoi faire ? Une nouvelle flambée fiscale ( +6%  des  impôts locaux) dont la responsabilité incombe à la majorité municipale qui veut nous faire croire que la commune est un modèle de gestion rigoureuse. Ce matraquage fiscal est d’autant plus amer qu’il ne se traduit pas par de nouveaux services à la population, ni par de nouveaux investissements.    

Trop d’argent dépensé  dans des études et audit divers  pour un cout total de 107 000€ (Audit financier  qui est un doublon avec le service proposé par la Dexia, restructuration des services  par l’ARACT pour 8 000€ qui aurait pu se faire en interne avec les compétences des agents et la volonté des élus) , création d’un poste de directeur de cabinet : en a t’on les moyens ?? Un Périscolaire : Un pas en avant deux pas en arrière On félicite l’équipe majoritaire de nous avoir entendu  et avoir baissé certains tarifs de restauration mais  malgré tout l’ensemble des tarifs de restauration et d’accueil périscolaire reste encore trop cher.  Nous pouvons regretter l’intention affichée de supprimer le périscolaire dans certaines écoles le matin (RL du b30 10 09) déjà délégué à la F.O.L, ATSEM moins rémunree. 

Villerupt ne pourra pas se passer d’un projet scolaire ambitieux et rationnel permettant  l’ accueil péri- par groupe scolaire. Nous n’avons toujours pas entendu la majorité à ce sujet  qui s’abrite encore derrière un comité de pilotage. Un immobilisme généré par une  position fortement idéologique. ·         Au delà de la zone bleue  temporaire  et du nouvel  impôt  qu’elle engendre  (15€ par procès verbal) manque d’unee politique  de stationnement cohérente sur la ville. 

·         Le dojo promis avant les élections serait il enterré ? ·         La propreté de la ville laisse à désirer.. ·         Le ramassage des objets encombrants est un service indispensable à la population, notamment à nos seniors et aux plus fragilisés. ·         Ou en est la benne de proximité des déchets verts promise pendant les élections 

·         Qu’attend Monsieur CASONI, Maire et CG, pour débarrasser et sécuriser le site de l’ancien collège, proche d’un quartier résidentiel. ·         Quel projet pour la gare routière ?  ce lieu en plein centre ville pourrait être animé  pendant la période du festival du film italien,  de la journée du patrimoine et autres festivités … ·         Qu’en est il de l’aire de stationnement des gens du voyage budgétisés  en décembre 2008, même sort que le Dojo ? 

Si certains dossiers nécessitent du temps, bon nombre d’actions auraient pu être démarrées. On regrette l’absence de visibilité sur des grands projets structurants. Projet de zone commerciale Notre groupe, accueille avec réserve car surdimensionné,  la décision de la CDAC concernant le projet d’une grande surface portée par la SARL VILDIS et CANTEBONNE , dans l’attente d’une concrétisation future …… 

MOSAIQUE N° 3 (avant première)

 DES DEBATS HORS SUJETS 

Depuis 15 mois que Monsieur le maire est installé à la tête de la municipalité, à chaque occasion, que ce soit lors d’un discours public, lors d’un conseil municipal ou sur un tract écrit, il se complait à déplacer les sujets locaux au niveau national. Il montre une habileté extrême à se retrancher sans cesse derrière l’Etat, Sarkozy, Edouard Jacque, « les Guillotin » … C’est toujours la faute aux autres et jamais la sienne, lui le conseiller général et l’élu local depuis plus de douze ans. Ce dérapage permanent trahit en vérité de plus en plus le manque d’idées fortes et novatrices…I l est grand temps que le premier magistrat de notre ville prenne enfin conscience que les habitants attendent autre chose de leur maire, qu’il ait plus une vision gestionnaire de la commune qu’une âme politicienne, qu’il soit rassembleur et non diviseur, qu’il apporte le changement tant attendu par tous.


IMPOTS LOCAUX ou l’enfer Fiscal:
Selon une étude de l’Association des petites villes de France (APVF) : «  les communes entre 3.000 et 20.000 habitants font preuve de modération en matière de fiscalité pour l’année 2009, 52% d’entre elles, n’ont pas augmenté les impôts, et dans 67% des cas les élus recourent à la fiscalité dans le souci d’investir dans des équipements utiles, participant à la relance de l’économie de leur ville. »  
Si on regarde au niveau de notre département, l’augmentation moyenne des Taux d’imposition 2009 est de + 2,8%. 
A nos portes Audun- Le-Tiche a augmenté de + 3% après 17 années  d’immobilisme fiscal, Yutz et Cosnes et Romain n’ont pas augmenté leurs impôts, Longwy  a augmenté de + 7% après   plusieurs années d’immobilisme fiscal .
A Villerupt: + 13,5% d’augmentation des taux en deux ans, et pour autant pas d’investissement favorable à la relance économique de notre ville ni de projet structurant en faveur du sport, de l’éducation, de la jeunesse. 
SUBVENTION A LA MGTL  . La commune de VILLERUPT verse annuellement une subvention de 42 500 euros à la mutuelle MGTL soit 50% des cotisations totales des agents communaux membres de cette mutuelle.Quelques exemples concrets autour de nous: La ville d’Audun Le Tiche (63 agents communaux) verse une subvention annuelle de  5 304€  à la MGTL.La ville de Longwy (230 agents communaux) verse une subvention annuelle de  15 000€.

La ville de Villerupt (131 agents communaux) verse une subvention de plus de  42 500 € à la MGTL.

Sans vouloir remettre en cause le bien fondé  de cette subvention qui participe à la protection sociale des agents , partant du principe que l’argent public se gère de façon à toujours placer l’intérêt général au dessus des intérêts particuliers et compte tenu du contexte budgétaire difficile, nous proposons de respecter le seuil des 25% comme le préconise la loi et ainsi rester dans la normalité des taux pratiqués dans la majorité des communes.

Le groupe des conseillers municipaux GUILLOTIN Véronique responsable du groupe, Edith ANCIAUX, GUILLOTIN Bruno, BARTOLACCI Antoine démissionnaire remplacé par Joseph SARNARI qui sera officiellement installé dans ses fonctions lors du conseil municipal du 30 juin 2009. 

MOSAIQUE 2: la page de l’opposition

Les vœux de l’équipe Ensemble pour Agir Chères Villeruptiennes, chers Villeruptiens, A l’aube de  cette année 2009, Véronique GUILLOTIN et son équipe vous présentent leurs meilleurs vœux. Janvier, moment privilégié pour faire le bilan de l’année passée. 9 mois se sont écoulés  depuis l’élection de la nouvelle équipe. 9 mois c’est le temps nécessaire pour la  venue d’un beau bébé, 9 mois auraient du être le temps suffisant pour voir éclore les premiers changements. L’implantation de la surface commerciale à Cantebonne, la navette promise à la population, la benne de proximité pour la collecte des déchets verts et des encombrants, le lieu de partage commun aux associations…..Les avez-vous vu ?   

Quels ont été les moments forts de ce début de mandat : Une assignation au tribunal administratif pour avoir refusé d’appliquer la loi sur l’accueil minimum des élèves en cas de grève, l’essai timide d’un accueil périscolaire dont la pérennité et la généralisation ne sont pas encore acquis, une élévation des tarifs des services publics municipaux supérieurs à l’indice du cout de la vie. Osons espérer que cette nouvelle année ne nous réserve pas la mauvaise surprise d’une élévation de nos impôts locaux, c’est à quoi M. Le Maire semble nous préparer.       Pour un développement de l’habitat harmonieux et cohérent Nous sommes pour le développement de l’habitat dans notre ville, mais pas n’ importe où. Nous avons émis des réserves quand à la décision de lotir sur l’emplacement du club House du CSO près du cimetière, en effet le site de l’ancien collège n’a pas encore trouvé preneur, l’accès de la parcelle n’est à ce jour pas certaine ; de plus la proximité des sites sportifs et du collège nous incite à garder une cohérence et à dédier ce terrain à des projets à vocation sportive, associative ou de loisir     Animation et attractivité 

Pendant que  les commerçants et associations mettent beaucoup d’énergie pour dynamiser le centre ville, que fait la municipalité pour redonner de la vie à notre cité ? Dans ce domaine, rien de nouveau. Soutenir les initiatives associatives est certes important, mais nous regrettons l’absence de lisibilité dans la politique culturelle et d’animation de la ville, ainsi que le défaut d’initiative et de volonté de la municipalité. Il est du rôle de l’équipe majoritaire de prendre ses responsabilités, de définir les grandes lignes d’une politique culturelle et festive, de fédérer les différents partenaires (associations, écoles, les commerçants..) plutôt que de déléguer sans cohérence. Piscine Municipale Le débat sur la piscine s’est installé à la table du conseil municipal. Le déficit annuel de fonctionnement s’élève à 432 755€, déficit qui s’aggrave d’année en année. La majorité propose une augmentation de 3,5% des tarifs d’entrée qui, soyons en persuadé, ne va rien résoudre. Au mieux elle va engendrer 3 200 € de recettes, pour ainsi dire un emplâtre sur une jambe de bois, et risque dans le même temps  d’aggraver la baisse de fréquentation de la piscine. 

Le temps d’un équipement aquatique ludique moderne et attractif n’est il pas venu ? Restaurant scolaire à Villerupt Nous nous réjouissons de voir M. Le Maire rejoindre notre position concernant les couts excessifs des repas de cantine et les solutions que nous avions proposées (Mosaique N°1). Pour mémoire un repas facturé à 2€15 par le collège revient à presque 8€ à certaines familles. 

Mosaique: Première édition. Vos commentaires

« L’objectif  » que nous connaissions tous a fait peau neuve. Changement d’éditeur, changement de nom.

Cette rubrique est ouverte pour vous permettre de livrer vos impressions  sur cette nouvelle revue et les articles qui la composent.

Mosaique 1: La page de l’opposition

Accueil Périscolaire Un accueil périscolaire s’est mis en place dans deux écoles de la ville : Poincaré et Joliot Curie. Actuellement il ne permet pas à l’ensemble des enfants scolarisés à Villerupt d’en bénéficier. M. Le Maire et son équipe insiste sur le caractère expérimental de ce service, mais nous  veillerons à ce qu’il se pérennise et se généralise à TOUTES les écoles de la commune. Pourquoi resterions-nous les seuls à ne pas pouvoir l’organiser ?   Restaurant  scolaire à VILLERUPT : Tarif 3 étoiles Notre groupe « Ensemble pour Agir » estime que les tarifs de restauration scolaire sont beaucoup trop élevés et bien supérieurs à ceux  proposés dans les communes voisines notamment à partir d’un certain quotient familial : nous avons proposé un tarif maximal de 6€80 pour les habitants de VILLERUPT (actuellement 7,55€).   Nous avons également proposé  ·         Un tarif dégressif pour les familles nombreuses (ce qui n’est pas le cas actuellement) 

·         L’étude d’autres systèmes d’organisation de restauration scolaire afin d’en réduire le coût : Actuellement  transport des enfants en bus et locaux mal adaptés aux très jeunes ….  Pourquoi ne pas livrer les repas dans les  écoles plutôt que de transporter les élèves au Collège ? Projet « LECLERC » rejeté par la C.N.E.C (commission nationale d’équipement commercial) La conclusion de la C.N.E.C est implacable : « Surface de vente trop grande, projet non compatible avec les dispositions de la loi du 27 décembre 1973 ». Rappelez-vous les promesses de campagne de M. le Maire: « NOUS PRENONS L’ENGAGEMENT DE REUSSIR ».  Une promesse NON TENUE ! Une INCAPACITE à présenter un nouveau projet susceptible d’aboutir. Quel dossier M. Le Maire a-t-il défendu à Paris le 21 Juillet 2008 ? Le même dossier qui a subi par deux fois un rejet de la C.N.E.C ? Nous nous interrogeons et attendons des réponses. La santé à VILLERUPT  

Lors du Conseil Municipal du 30 juin, le groupe majoritaire a soumis au vote  une motion concernant les franchises médicales. Cette motion relève de la politique nationale. Nous pensons que le rôle majeur d’un conseil municipal doit être exclusivement orienté vers l’état de santé de la commune… et dans ce domaine, nous avons, au-delà de nos divergences, beaucoup à entreprendre… Nous avons été élus au sein de ce conseil pour débattre des dossiers municipaux, pour améliorer le quotidien des habitants et non pas pour faire de la politique nationale, comme nous l’avons toujours affirmé ! M. le Maire confond-il l’hémicycle de l’Assemblée Nationale avec la salle du conseil municipal ? Un fantasme de députation ? Seule la population de VILLERUPT nous intéresse ! Un manque d’ouverture Lors de l’attribution des postes au sein des diverses commissions, l’attitude de M. le Maire illustre la négation même de la politique d’ouverture et de la participation citoyenne qu’il prône haut et fort. Notre groupe a été exclu du bureau municipal,  du conseil de la communauté de commune et organismes divers.  Avec 29,67% des suffrages exprimés et 4 sièges au conseil municipal, M. le Maire aurait-il inversé les résultats des élections municipales des groupes d’opposition ? Quel manque de considération affiché au regard des 30% des votants qui nous ont fait confiance ! Sur la forme … Nous avons été à plusieurs reprises mis devant le fait accompli d’une subvention promise ou déjà attribuée, d’une décision prise avant  même que la commission compétente ne se soit réunie. Nous ne l’acceptons pas, il en va des principes mêmes de la démocratie.  

L'Atelier Radical |
Saisir le Présent, Construi... |
Parti Ouvrier Indépendant :... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | meimou
| Élite Algérienne Libre (E. ...
| va95