• Accueil
  • > Développement durable - Environnement - Urbanisme - Transports

Archive pour 'Développement durable – Environnement – Urbanisme – Transports'

Le grand projet d’écocité transfrontalière

Moins de trois mois après l’annonce officielle par le Président Sarkozy de faire du projet Belval une Opération d’Intérêt National (OIN), le ministre de l’Espace rural et de  l’Aménagement du territoire, Michel Mercier était là le 7 janvier 2010 avec son homologue Luxembourgeois  Jean-Marie Halsdorf, ministre de l’Intérieur et de la Grande région, pour lancer le projet d’écocité transfrontalière . Une déclaration commune concernant la création du Groupement Européen de Coopération  Territoriale (GECT) a été signée.

En novembre 2009, André Parthenay, Président de la communauté de communes Pays Haut Val d’Alzette, avec l’équipe d’élus avaient décroché le label écocité pour une nouvelle   construction d’éco-agglomération sur le site de Micheville.

De bonnes nouvelles pour l’aménagement de notre territoire tourné vers le développement durable, un travail qui mise sur l’avenir où de nombreux partenaires vont se retrouver pour suivre le dossier.

De la volonté  pour faire décoller la future agglomération transfrontalière qui doit comptabiliser 120 000 habitants.

Quels sont vos sentiments sur ce futur projet 

Développement économique

Après l’annonce du président Nicolas SARKOZY d’ériger le projet Micheville en une opération d’intérêt national avec une aide de l’Etat, les élus de la CCPHVA à l’image de son président André PARTHENAY, ainsi que les décideurs luxembourgeois, manifestent de l’enthousiasme .

Face à cet optimisme, le maire et conseiller général de Villerupt Alain CASONI continue à exulter à travers son pessimisme habituel et à se poser d’éternelles questions paralysantes pour le développement de notre territoire . Dans un contexte favorable lié au projet Belval , il nous
ressort du placard la ritournelle de la contribution au développement transfrontalier que pourrait verser le Luxembourg aux communes frontalières qui s’appauvrissent .

Ne convient il pas aussi de créer de l’activité sur notre propre territoire?  Alain CASONI  continue à s’illustrer à nouveau par son inculture économique ! sans doute tente t’il de minimiser l’aide annoncée, lui qui a pour habitude de prôner en permanence pour se disculper, l’inaction de l’Etat Français.

  • Le projet d’Esch Belval qui a aussi une importante composante transfrontalière est une chance unique pour repenser l’évolution de notre bassin de vie pour en faire un centre d’attractivité et d’activité . L’Etat affiche l’ambition française et l’intègre au projet luxembourgeois.
    C’est la reconnaissance d’un avenir partagé  entre la France et le Grand Duché. Le chemin est tracé mais la volonté et la prise de conscience de tous les partenaires, de toutes les autorités locales, régionales et nationales sont nécessaires.

  • Il convient de déployer une forte capacité de mobilisation, de mettre en mouvement notre territoire, d’avancer vers du concret afin de répondre aux enjeux très importants en terme d’aménagement, de développement économique, de logements, de déplacements.

Les élus l’ont compris…sauf Alain CASONI semble t’il …qui malheureusement continue à user de la langue de bois et de la vieille rengaine… aussi je l’invite à s’inspirer de l’attitude positive manifestée par ses collègues de la CCPHVA, à positiver afin de lui aussi faire bouger les choses, d’embellir la situation…

Villerupt au sein de l’intercommunalité ,devrait aussi en être un des éléments moteurs pour son développement et
non le frein moteur ! cela aurait aussi des retombées favorables pour notre ville.

bien cordialement

 

Joseph SARNARI

L'Atelier Radical |
Saisir le Présent, Construi... |
Parti Ouvrier Indépendant :... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | meimou
| Élite Algérienne Libre (E. ...
| va95