• Accueil
  • > Enseignement - Périscolaire - Enfance

Archive pour 'Enseignement – Périscolaire – Enfance'

Service Minimum en cas de grêve. Un service dont les familles villeruptiennes ne bénéficieront pas!!

DROIT D’ACCUEIL A L’ECOLE EN CAS DE GREVE  : Loi du 20 aout 2008 entrée en vigueur le 1° septembre 2008 

POURQUOI UN ACCUEIL MINIMUM ? 

Parce que les français ne sont pas égaux face à la grève des personnels de l’éducation nationale: il y a ceux pour qui ça ne change rien car l’enseignant de leur enfant n’est pas gréviste, il y a ceux dont les enfants sont accueillis à l’école et il y a ceux qui doivent s’organiser pour faire garder leur enfant , le plus souvent en perdant une journée de congé.   

QUE DIT LA LOI ? 

 Ou? Cet accueil peut être organisé dans les locaux scolaires inutilisés, ou dans tout autre lieu (gymnase, centre aéré..) Pourquoi faire?  Il ne s’agit en aucun cas de se substituer aux enseignants gréviste en organisant des cours. Aucune activité n’est imposée par la loi. Par qui? Toute personne susceptible d’assurer l’accueil et auxquelles le maire pourra faire appel: par ex: les ATSEM, des assistantes maternelles, d’autres fonctionnaires municipaux, des salariés d’associations gestionnaires de centre de loisirs, des enseignants retraités des étudiants, des éducateurs sportifs, ……   Responsabilités du maire La responsabilité administrative est transférée de la commune à l’état, concernant la responsabilité pénale, l’état accorde sa protection au maire. Les financements Un financement d’état basé sur deux calculs différents. Le forfait le plus avantageux sera versé à la commune avec un minimum de 200€, et versé dans les 35 jours.

UN MAIRE HORS LA LOI   Parce que M. le Maire soutenu par les élus de la majorité et ceux de la liste conduite par Mme Witwicki refuse d’appliquer la loi qui règlemente le droit d’accueil des élèves en cas de grève des enseignants. Chacun a la liberté d’être pour ou contre ce texte de loi, par contre le respect des lois s’imposent à tous et surtout au premier magistrat de la commune.

UNE LOI PLEBISCITEE PAR LES USAGERS Le chiffre ( sondage IPSOS du 9 et 10 mai 2008) :  72% des français sont favorables à la mise en place d’un service minimum dans l’éducation nationale   Une loi Juste qui assure une égalité de traitement entre les familles.  

Une loi qui, tout en respectant le droit de grève des enseignants, assure le maintien d’un service public pour les administrés et respecte le droit au travail des parents.

Une loi qui obtient les faveurs de la population mais malheureusement, des familles villeruptiennes pénalisées qui n’en bénéficieront pas.

     

L'Atelier Radical |
Saisir le Présent, Construi... |
Parti Ouvrier Indépendant :... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | meimou
| Élite Algérienne Libre (E. ...
| va95