MOSAIQUE 2: la page de l’opposition

Les vœux de l’équipe Ensemble pour Agir Chères Villeruptiennes, chers Villeruptiens, A l’aube de  cette année 2009, Véronique GUILLOTIN et son équipe vous présentent leurs meilleurs vœux. Janvier, moment privilégié pour faire le bilan de l’année passée. 9 mois se sont écoulés  depuis l’élection de la nouvelle équipe. 9 mois c’est le temps nécessaire pour la  venue d’un beau bébé, 9 mois auraient du être le temps suffisant pour voir éclore les premiers changements. L’implantation de la surface commerciale à Cantebonne, la navette promise à la population, la benne de proximité pour la collecte des déchets verts et des encombrants, le lieu de partage commun aux associations…..Les avez-vous vu ?   

Quels ont été les moments forts de ce début de mandat : Une assignation au tribunal administratif pour avoir refusé d’appliquer la loi sur l’accueil minimum des élèves en cas de grève, l’essai timide d’un accueil périscolaire dont la pérennité et la généralisation ne sont pas encore acquis, une élévation des tarifs des services publics municipaux supérieurs à l’indice du cout de la vie. Osons espérer que cette nouvelle année ne nous réserve pas la mauvaise surprise d’une élévation de nos impôts locaux, c’est à quoi M. Le Maire semble nous préparer.       Pour un développement de l’habitat harmonieux et cohérent Nous sommes pour le développement de l’habitat dans notre ville, mais pas n’ importe où. Nous avons émis des réserves quand à la décision de lotir sur l’emplacement du club House du CSO près du cimetière, en effet le site de l’ancien collège n’a pas encore trouvé preneur, l’accès de la parcelle n’est à ce jour pas certaine ; de plus la proximité des sites sportifs et du collège nous incite à garder une cohérence et à dédier ce terrain à des projets à vocation sportive, associative ou de loisir     Animation et attractivité 

Pendant que  les commerçants et associations mettent beaucoup d’énergie pour dynamiser le centre ville, que fait la municipalité pour redonner de la vie à notre cité ? Dans ce domaine, rien de nouveau. Soutenir les initiatives associatives est certes important, mais nous regrettons l’absence de lisibilité dans la politique culturelle et d’animation de la ville, ainsi que le défaut d’initiative et de volonté de la municipalité. Il est du rôle de l’équipe majoritaire de prendre ses responsabilités, de définir les grandes lignes d’une politique culturelle et festive, de fédérer les différents partenaires (associations, écoles, les commerçants..) plutôt que de déléguer sans cohérence. Piscine Municipale Le débat sur la piscine s’est installé à la table du conseil municipal. Le déficit annuel de fonctionnement s’élève à 432 755€, déficit qui s’aggrave d’année en année. La majorité propose une augmentation de 3,5% des tarifs d’entrée qui, soyons en persuadé, ne va rien résoudre. Au mieux elle va engendrer 3 200 € de recettes, pour ainsi dire un emplâtre sur une jambe de bois, et risque dans le même temps  d’aggraver la baisse de fréquentation de la piscine. 

Le temps d’un équipement aquatique ludique moderne et attractif n’est il pas venu ? Restaurant scolaire à Villerupt Nous nous réjouissons de voir M. Le Maire rejoindre notre position concernant les couts excessifs des repas de cantine et les solutions que nous avions proposées (Mosaique N°1). Pour mémoire un repas facturé à 2€15 par le collège revient à presque 8€ à certaines familles. 

Mosaique: Première édition. Vos commentaires

« L’objectif  » que nous connaissions tous a fait peau neuve. Changement d’éditeur, changement de nom.

Cette rubrique est ouverte pour vous permettre de livrer vos impressions  sur cette nouvelle revue et les articles qui la composent.

Service Minimum en cas de grêve. Un service dont les familles villeruptiennes ne bénéficieront pas!!

DROIT D’ACCUEIL A L’ECOLE EN CAS DE GREVE  : Loi du 20 aout 2008 entrée en vigueur le 1° septembre 2008 

POURQUOI UN ACCUEIL MINIMUM ? 

Parce que les français ne sont pas égaux face à la grève des personnels de l’éducation nationale: il y a ceux pour qui ça ne change rien car l’enseignant de leur enfant n’est pas gréviste, il y a ceux dont les enfants sont accueillis à l’école et il y a ceux qui doivent s’organiser pour faire garder leur enfant , le plus souvent en perdant une journée de congé.   

QUE DIT LA LOI ? 

 Ou? Cet accueil peut être organisé dans les locaux scolaires inutilisés, ou dans tout autre lieu (gymnase, centre aéré..) Pourquoi faire?  Il ne s’agit en aucun cas de se substituer aux enseignants gréviste en organisant des cours. Aucune activité n’est imposée par la loi. Par qui? Toute personne susceptible d’assurer l’accueil et auxquelles le maire pourra faire appel: par ex: les ATSEM, des assistantes maternelles, d’autres fonctionnaires municipaux, des salariés d’associations gestionnaires de centre de loisirs, des enseignants retraités des étudiants, des éducateurs sportifs, ……   Responsabilités du maire La responsabilité administrative est transférée de la commune à l’état, concernant la responsabilité pénale, l’état accorde sa protection au maire. Les financements Un financement d’état basé sur deux calculs différents. Le forfait le plus avantageux sera versé à la commune avec un minimum de 200€, et versé dans les 35 jours.

UN MAIRE HORS LA LOI   Parce que M. le Maire soutenu par les élus de la majorité et ceux de la liste conduite par Mme Witwicki refuse d’appliquer la loi qui règlemente le droit d’accueil des élèves en cas de grève des enseignants. Chacun a la liberté d’être pour ou contre ce texte de loi, par contre le respect des lois s’imposent à tous et surtout au premier magistrat de la commune.

UNE LOI PLEBISCITEE PAR LES USAGERS Le chiffre ( sondage IPSOS du 9 et 10 mai 2008) :  72% des français sont favorables à la mise en place d’un service minimum dans l’éducation nationale   Une loi Juste qui assure une égalité de traitement entre les familles.  

Une loi qui, tout en respectant le droit de grève des enseignants, assure le maintien d’un service public pour les administrés et respecte le droit au travail des parents.

Une loi qui obtient les faveurs de la population mais malheureusement, des familles villeruptiennes pénalisées qui n’en bénéficieront pas.

     

Des nouvelles du CCAS

Le conseil d’administration du CCAS ( Centre communal d’action Social) est composé de

M. CASONI Alain Président- Mme TRELAT Geneviève Vice Présidente: Adjointe au maire – Mme CHILOTTI martine : Adjointe au Maire – Mme COUGOUILLE Marie Ange Conseillère Municipale – M. CHRAPAN Jean Pierre Conseiller Municipal – Mme MARINI Pala Conseillère Municipale – Mme BARBI Carla conseillère Municipale- Mme GUILLOTIN Véronique Conseillère Municipale – Mme PONZONI Rina – M. MATHEY François – M. HILBERT jean -Melle PERIN Virginie – MMe TINTURIER Laurette – Mme PANICALI Chantal

L’assistante sociale, Véronique PIMENTEL, qui travaille au CCAS depuis de nombreuses années puisqu’elle a oeuvré efficacement et avec professionnalisme sous le mandat de Mme WItwicki démissionne  et va mettre ses compétences au profit de la commune d’Hayange..

Avec le départ de Véronique, on perd une femme de valeur, une employée communale dévouée et compétente. 

Une promotion ou un départ lié à une ambiance tendue au sein du service ?

Nous lui souhaitons bonne chance pour la suite de sa carrière professionnelle.

 

Mosaique 1: La page de l’opposition

Accueil Périscolaire Un accueil périscolaire s’est mis en place dans deux écoles de la ville : Poincaré et Joliot Curie. Actuellement il ne permet pas à l’ensemble des enfants scolarisés à Villerupt d’en bénéficier. M. Le Maire et son équipe insiste sur le caractère expérimental de ce service, mais nous  veillerons à ce qu’il se pérennise et se généralise à TOUTES les écoles de la commune. Pourquoi resterions-nous les seuls à ne pas pouvoir l’organiser ?   Restaurant  scolaire à VILLERUPT : Tarif 3 étoiles Notre groupe « Ensemble pour Agir » estime que les tarifs de restauration scolaire sont beaucoup trop élevés et bien supérieurs à ceux  proposés dans les communes voisines notamment à partir d’un certain quotient familial : nous avons proposé un tarif maximal de 6€80 pour les habitants de VILLERUPT (actuellement 7,55€).   Nous avons également proposé  ·         Un tarif dégressif pour les familles nombreuses (ce qui n’est pas le cas actuellement) 

·         L’étude d’autres systèmes d’organisation de restauration scolaire afin d’en réduire le coût : Actuellement  transport des enfants en bus et locaux mal adaptés aux très jeunes ….  Pourquoi ne pas livrer les repas dans les  écoles plutôt que de transporter les élèves au Collège ? Projet « LECLERC » rejeté par la C.N.E.C (commission nationale d’équipement commercial) La conclusion de la C.N.E.C est implacable : « Surface de vente trop grande, projet non compatible avec les dispositions de la loi du 27 décembre 1973 ». Rappelez-vous les promesses de campagne de M. le Maire: « NOUS PRENONS L’ENGAGEMENT DE REUSSIR ».  Une promesse NON TENUE ! Une INCAPACITE à présenter un nouveau projet susceptible d’aboutir. Quel dossier M. Le Maire a-t-il défendu à Paris le 21 Juillet 2008 ? Le même dossier qui a subi par deux fois un rejet de la C.N.E.C ? Nous nous interrogeons et attendons des réponses. La santé à VILLERUPT  

Lors du Conseil Municipal du 30 juin, le groupe majoritaire a soumis au vote  une motion concernant les franchises médicales. Cette motion relève de la politique nationale. Nous pensons que le rôle majeur d’un conseil municipal doit être exclusivement orienté vers l’état de santé de la commune… et dans ce domaine, nous avons, au-delà de nos divergences, beaucoup à entreprendre… Nous avons été élus au sein de ce conseil pour débattre des dossiers municipaux, pour améliorer le quotidien des habitants et non pas pour faire de la politique nationale, comme nous l’avons toujours affirmé ! M. le Maire confond-il l’hémicycle de l’Assemblée Nationale avec la salle du conseil municipal ? Un fantasme de députation ? Seule la population de VILLERUPT nous intéresse ! Un manque d’ouverture Lors de l’attribution des postes au sein des diverses commissions, l’attitude de M. le Maire illustre la négation même de la politique d’ouverture et de la participation citoyenne qu’il prône haut et fort. Notre groupe a été exclu du bureau municipal,  du conseil de la communauté de commune et organismes divers.  Avec 29,67% des suffrages exprimés et 4 sièges au conseil municipal, M. le Maire aurait-il inversé les résultats des élections municipales des groupes d’opposition ? Quel manque de considération affiché au regard des 30% des votants qui nous ont fait confiance ! Sur la forme … Nous avons été à plusieurs reprises mis devant le fait accompli d’une subvention promise ou déjà attribuée, d’une décision prise avant  même que la commission compétente ne se soit réunie. Nous ne l’acceptons pas, il en va des principes mêmes de la démocratie.  

QUI SOMMES NOUS ?

 L’opposition villeruptienne en action

  

L’association déclarée « Ensemble Pour Agir », regroupe toutes les bonnes volontés de VILLERUPT et des environs, qui désirent s’inscrire dans une opposition constructive, dans le respect de la diversité et dans un esprit d’ouverture. 

  C’est officiel EPA  ( Ensemble Pour Agir) association, , est née et se porte déjà bien avec plus d’une trentaine de membres, qui ont manifesté le désir d’être actifs.   Les villeruptiens, en plaçant en deuxième position la liste de rassemblement conduite par Véronique GUILLOTIN, nous ont fait comprendre leur véritable envie de changement. A ce propos, vous qui souhaitiez du changement, vous l’avez vu où ?   

Cette association nous permet d’inscrire, dans la durée,  le mouvement initié pendant la campagne municipale. Nous continuerons à défendre  l’idée d’une ville ouverte, dynamique et animée, une ville qui accueille, une ville qui gère sans différence ni parti pris… »  

 Les membres du bureau

Président : Mme DUVAL.Claudine, Vice-président : M. BARTOLACCI Antoine, Secrétaire: Mme SEILER Christine, Secrétaire adjointe : Mme Anciaux Edith.

 

 

  

123456

L'Atelier Radical |
Saisir le Présent, Construi... |
Parti Ouvrier Indépendant :... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | meimou
| Élite Algérienne Libre (E. ...
| va95